LE WATDUCKS ARRACHE UN POINT AU DRAGONS LORS DE LA DERNIÈRE MINUTE DE JEU

Il ne fallait pas arriver en retard, ni quitter trop tôt cette affiche de la quatrième journée de championnat. En effet, après seulement quatorze secondes de jeu, le Dragons héritait déjà d’un stroke convertit par la nouvelle recrue Eugene Magee. La balle était à peine remise en jeu que les Anversois héritaient alors d’un premier p.c. lui aussi convertit. Le score était déjà de 2-0 que la moitié des joueurs présents sur le terrain n’avaient toujours pas touché la balle !

Et ce n’était pas fini puisque deux minutes plus tard, l’Irlandais Eugene Magee inscrivait déjà le troisième but pour l’équipe locale. Le Watducks était dans les cordes mais pas encore K.O. Les Brabançons réagissaient  immédiatement sur leur premier penalty de l’après-midi, qui était converti par Alexandre De Saedeleer. On jouait seulement depuis six minutes que les nombreux spectateurs présents sous le soleil de Brasschaat avaient déjà vu quatre buts.

« Notre début de match a été tout simplement fantastique, expliquait Colin Batch, le coach local. Ensuite, nous avons subi les assauts adverses et le Watducks est revenu dans le match. Nous avons fait le gros dos et Manu Leroy nous a permis de croire à la victoire jusqu’à la toute fin de la partie. » Et c’est clair que sans la prestation remarquable de leur gardien, les Anversois ne seraient pas parvenus à rester dans la rencontre. L’ex-louvaniste s’est certes retourné deux fois sur des frappes puissantes de Maxime Luycx, auteur d’une prestation à nouveau impressionnante, mais, à côté de cela, il a réussi des arrêts de très grande classe qui permettaient à son équipe de rester dans la partie.

A une minute du terme, le Dragons menait toujours 4-3 (avec un but de Matthew Cobbaert) mais sur le dixième p.c. du Watducks, Xavier Brooke offrait tout de même un point mérité à ses couleurs. « La première période a été exceptionnelle, analysait de son côté Etienne Tys. Nous avons été cueilli à froid mais nous avons très bien réagi et nous avons ensuite dominé les débats. Et que dire de la prestation magistrale de Manu Leroy qui a permis de maintenir le suspens ? »

A noter encore la sortie sur blessure de Thomas Van den Balck qui s’est occasionné une triple fracture (avec léger déplacement) au niveau du pouce. Le défenseur a été platré à Bruxelles et devra certainement subir une intervention chirurgicale. Il consultera un spécialiste ce lundi.

Laurent Toussaint, In le soir, lundi 28 septembre 2009.


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *