LE DRAGONS EST DE RETOUR !

Cette treizième journée de championnat a été plutôt profitable aux clubs anversois qui font la très bonne opération du week-end. Et c’est le Dragons qui retrouve le sourire en ce dimanche soir en profitant du faux pas conjugués du Léopold et de l’Orée, il fait son retour dans le Top 4 grâce à sa victoire à l’Old Club (3-4 et trois buts de Jeffrey Thijs).

Après un début de saison réellement catastrophique, le club de Brasschaat a corrigé le tir ces dernières semaines. Le changement d’entraîneur et l’arrivée de Colin Batch ont certainement été profitables à ce groupe très talentueux. L’apport de Jérôme Dekeyser, meilleur buteur de la compétition avec 22 buts (un but à Liège), et l’alchimie qui règne dans les différents secteurs de jeu permettent aux Anversois de voir sereinement la suite de la compétition. Même s’il faudra se méfier de la venue du voisin de l’Antwerp, la prochaine journée, pour une rencontre qui sent déjà la poudre.

En effet, à Sint-Job-In’t-Goor, la prise en main par Murray Richards en cours de saison a fait du bien au noyau. L’Australien a imprégné rapidement sa marque et les performances ont suivi. La victoire au forceps au Racing (4-5) va offrir un moral d’acier à Mathijs Brouwer et à ses coéquipiers.

Si les clubs anversois se portent mieux, ce sont certains cercles Bruxellois qui tirent la langue. L’Orée vient de subir sa troisième défaite de rang face à l’Héraklès (2-4 avec deux buts de Hayden Shaw) tandis que le Léo est retombé dans ses travers en s’inclinant lourdement à La Gantoise (6-2 et des buts d’Anthony Herman sur stroke et Valentin Pliester) après son beau réveil de la semaine dernière.

En tête du classement, pas de changement puisqu’on voit très mal comment le Waterloo Ducks ne pourrait pas passer la trêve avec le maximum de points. Les Brabançons sont vraiment un ton au-dessus de toutes les autres équipes même si face à Uccle Sport (victoire 3-4 et des buts de Juane Garreta (2), Xavier Brooke et Maxime Luycx). Tom Boon de son côté a inscrit deux p.c. à Cédric De Greve. A sept unités, et à la deuxième place, Louvain a assuré l’essentiel en s’imposant 1-2 au Pingouin (réalisations de Jean Collin et de Renaud Pangrazio).

Laurent Toussaint

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *