SIMON GOUGNARD : « NOUS AVONS BÂTI UNE VÉRITABLE ÉQUIPE LORS DU SECOND TOUR »

La finale des Playoffs aura un léger parfum belge, ce week-end, en Hoofdklasse. En effet, les deux clubs finalistes, Bloemendaal et Oranje Zwart, comptent chacune dans leur rang deux joueurs belges. Tom Boon et Simon Gougnard affronteront Thomas Briels et Elliot Van Strydonck. Après la qualification face à Kampong, dimanche dernier, Bloemendaal rêve à présent d’un nouveau titre après lequel ils courent depuis 2010 et les cinq sacres remportés consécutivement. Pour Simon Gougnard (qui a également porté le maillot d’OZ durant deux saison, de 2010 – 2012), c’est uniquement en évoluant en équipe que Bloemendaal pourra réussir à émerger…

Simon, quelle saison passionnante ? Vous avez dû lutter chaque semaine pour atteindre les Playoffs ?
« C’est clair que c’est fut saison réellement incroyable puisque tous les observateurs nous croyaient fini à la trêve ! Mais nous avons abordé chaque rencontre comme il s’agissait d’une finale. Nous n’avions pas le droit à l’erreur et si nous perdions le moindre match, il en était terminé de nos espoirs pour atteindre le dernier carré. Nous avons débuté le second tour face à Kampong. Et ce duel a été décisif pour la suite. Ce succès nous a clairement relancés et nous avons ensuite enchaîné les victoires. Les seuls points que nous avons perdu depuis la trêve, c’était face à Oranje Zwart contre qui nous avons réalisé un match nul. Nous avons réalisé un sans-faute et nous avons été la meilleure équipe lors de cette seconde partie de la saison. »

Vous avez ensuite éliminé Kampong lors des demi-finales ?
« Nous sommes arrivés en demis avec la rage de vaincre mais également avec un esprit d’équipe renforcé. Nous nous battons réellement les uns pour les autres. Alors qu’en début de saison, nous n’étions pas encore une équipe. Maintenant, grâce à ce que nous avons vécu durant ce second tour, nous avons a réussi à bâtir une véritable équipe. Et je pense sincèrement, qu’aujourd’hui, nous sommes capables de battre tout le monde. Nous l’avons déjà prouvé. Nous avons battu Kampong parce que nous avons abordé ces deux rencontres comme des finales.»

Qui part favori pour cette finale face à Oranje Zwart ?
« Soyons honnêtes, c’est OZ qui part favori ce week-end. Ils ont disputé une très bonne saison et ils possèdent une équipe remarquable. Mais cela n’empêche que nous avons toutes nos chances. Nous les avons déjà affrontés à deux reprises et ces rencontres se sont à chaque fois terminées sur des scores nuls. Ce sera deux gros matchs. »

Il s’agira également de deux duels particuliers puisque vous retrouverez, Tom et toi, Elliot Van Strydonck et Thomas Briels ?
« C’est clair que de jouer contre Elliot et Thomas, c’est toujours sympa et particulier. Cela crée une petite rivalité le temps d’un weekend avant de reprendre les entraînements ensemble avec les Red Lions pour préparer la Coupe du monde. En fait, cela ajoute encore un peu plus de motivation et de piment aux rencontres. »

Qu’est-ce qui fera la différence dans cette double confrontation ?
« Je pense que ce sera la volonté et le travail. A ce niveau-là, ce sont ces deux aspects qui font clairement la différence. Les deux équipes se valent et c’est celui qui en voudra le plus qui deviendra champion, dimanche soir. »

Entretien : Laurent Toussaint

Tom Boon Simon Gougnard
© Remko de Waal

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *