LE DRAGONS, HEUREUX ET SOULAGÉ, PAR SA QUALIFICATION

Les Anversois ont poussé un gros ouf de soulagement au coup de sifflet final de leur deuxième rencontre du week-end de ce premier tour de l’EHL, à Barcelone. En effet, les finalistes de la dernière édition de la compétition, ont dû attendre le duel face au Dinamo Kazan pour assurer leur qualification pour les huitièmes de finale de la prestigieuse Coupe d’Europe.

Le Dragons était tout naturellement attendu au tournant par ses deux adversaires de la poule F, le Club de Campo de Madrid, finaliste de l’édition 2010-2011, et le Dinamo Kazan, champion de Russie en titre.

Samedi, en fin d’après-midi, lors de leur entrée en lice dans le tournoi, les joueurs de Jean Willems ont subi, à la surprise générale, la loi des Espagnols (2-1). Privé de Manu Stockbroekx (qui s’est blessé à l’entraînement vendredi), le club de Brasschaat n’est jamais parvenu à concrétiser son emprise sur la rencontre. «Face à Madrid, nous n’avons pas été assez créatifs, reconnaissait le gardien Manu Leroy. C’était un match difficile et nous n’avons pas réussi à nous créer beaucoup d’occasions. De leur côté, ils ont marqué deux buts alors qu’ils ont obtenu trois occasions de but. Nous étions peut-être un peu trop confiants avant la partie. Nous avons pris cette rencontre un peu à la légère après le nul des Espagnols, vendredi face à Kazan. Enfin, le but de Loïck Luypaert est tombé un peu tard pour nous permettre d’arracher, au minimum un match nul. »

Mais heureusement, dimanche, le Dragons s’est repris de la plus belle des manières en s’imposant largement (3-0) face aux Russes avec des buts d’Alvaro Iglesias, de Loïck Luypaert (sur p.c.) et de Louis Rombouts. De quoi redonner quelque peu le sourire à Manu Leroy. « Nous savions que nous devions nous imposer pour poursuivre l’aventure en EHL alors que Kazan pouvait se contenter d’un match nul pour nous éliminer de la compétition. Nous avons livré un match sérieux mais, il est vrai, peu brillant. Nous sommes restés bien concentrés et prudents durant la première période. Nous avons pris notre temps et les deux premiers buts nous ont rassuré. L’objectif est donc accompli et il ne faut certainement pas bouder notre plaisir même si nous souhaitions revenir de Barcelone avec deux succès. »

Les Anversois ont donc engrangé leur quatorzième victoire en EHL (en 18 rencontres) et ils attendent déjà avec impatience le tirage au sort du KO16 qui se déroulera dès le mercredi précédent le week-end de Pâques (probablement à Eindhoven dans les installations d’Oranje Zwart). En effet, la formule 2013-14 de la compétition a dû être adaptée et compressée en raison de la Coupe du monde. Cela signifie donc les huitièmes, les quarts, les demis et la finale se dérouleront en seulement six jours. Le Dragons est le premier club belge qualifié avant l’entrée en lice du Racing et du Waterloo Ducks, le week-end du 25 au 27 octobre à Lille.

A noter encore que deux autres joueurs belges étaient également présents, en Catalogne, avec Oranje Zwart. Elliot Van Strydonck (qui n’a finalement pas été aligné en raison d’une blessure) et Thomas Briels (auteur de deux buts) seront également présents au prochain tour de la compétition puisque le club néerlandais a terminé largement en tête de la poule G après grâce à deux succès plutôt convaincants.

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 14 octobre 2013.

© Frank Uijlenbroek
© Frank Uijlenbroek

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.