JEFFREY THYS : « IL NE SERA PAS ÉVIDENT D’ATTEINDRE LES DEMI-FINALES ! »

Avant le coup d’envoi du KO16 de l’EHL, ce vendredi, à Amsterdam, Hockeybelgium a rencontré les capitaines des trois clubs belges toujours en lice en Coupe d’Europe afin de faire leur point sur leur état de forme et leurs ambitions lors de ce week-end de Pâques. Après le Léopold, nous poursuivons, aujourd’hui, avec le Dragons qui est invaincu depuis douze rencontres dans la compétition.

Après leur troisième place lors de l’édition précédente, les Anversois ont réussi un sans-faute lors du premier tour à East Grinstead en s’imposant face à Reading (4-3) et à Saint Germain 2-1. Ce vendredi, à 17h00, ils affronteront un adversaire largement à leur portée : les Irlandais de Lisnagarvey.

Pour Jeffrey Thys, le capitaine buteur de Brasschaat, même si la préparation n’a pas été idéale, l’EHL reste une compétition particulière qui a toujours bien réussi aux hommes d’Eric Verboom.

Jeff, comment abordez-vous ce KO16 ?
« La préparation n’a pas idéale en raison des conditions climatiques. Notre objectif restait avant tout de bien préparer notre affrontement face au Beerschot qui était capital pour nous. Mais dimanche soir, nous avons rapidement fait le switch en mode EHL. Nous avons commencé par de l’analyse vidéo. Nous partons ce jeudi après-midi pour Amsterdam afin d’optimaliser notre préparation.  Il est important pour le groupe de se retrouver rapidement tous ensemble afin de former une véritable équipe. Nous avons tous hâte de débuter la compétition. »

Quelles sont vos chances de qualification ? Votre adversaire est tout à fait à votre portée…
« Nous nous sommes rendus compte récemment que nous possédions une solide réputation dans la compétition et nous souhaitons naturellement entretenir cela. Voilà pourquoi nous disons ouvertement que nous voulons atteindre, au minimum, les quarts de finale. Par conséquent, nous devons tout simplement remporter notre match face à Lisnagarvey. Mais ce ne sera pas un affrontement évident. Les Irlandais sont costauds physiquement et ils savent très bien défendre. Enfin, ils possèdent également quelques très bons joueurs. Nous sommes les grands favoris pour ce duel et nous allons assumer ce statut ! »

Vous êtes invaincus depuis 12 matchs. La compétition vous réussit plutôt bien non ?
« C’est vrai que nous avons réussi à enchaîner douze rencontres sans défaite lors du temps réglementaire. Nous avons perdu uniquement aux Shoot-Outs. Mais il s’agissait tout de même de défaites. Ce sont ces détails qui font la différence à ce niveau, et nous avons travaillé spécifiquement sur cet aspect au cours des dernières semaines. Et avec notre public extraordinaire, nous parvenons à nous surpasser. Tu as donc bien raison de souligner que cette compétition nous réussit plutôt bien. »

 Vous pouvez atteindre une nouvelle fois le dernier carré ?
« Nous débutons avec ce match contre Lisnagarvey. Espérons que dimanche, nous serons, à nouveau, en action. Nous affronterons alors le vainqueur du duel entre Rotterdam et Reading. Les Néerlandais, qui devraient sortir victorieux de cet affrontement, possèdent une équipe qui se comporte très bien dans le championnat batave. Si nous les affrontons, nous serons considérés comme les outsiders. Rotterdam, c’est du solide avec énormément de qualité individuelle. Il faut reconnaître qu’il ne sera pas évident d’atteindre les demi-finales. Ce n’est parfois pas plus mal de se retrouver dans cette position d’underdog… »

Il y aura-t-il d’autres clubs belges dans ce Top 4 ?
« Je vois bien le Waterloo Ducks atteindre le dernier carré. Ils possèdent une équipe solide et très expérimentée. S’ils parviennent à imposer leur jeu sans trop se soucier de leurs adversaires, je pense sérieusement qu’ils peuvent aller très loin dans le tournoi. Ce serait vraiment merveilleux pour la Belgique. En ce qui concerne le Léo, ce sera plus compliqué même si sur un seul match, tout peut arriver. C’est génial de savoir que les supporters bruxellois resteront pour nous soutenir en fin d’après-midi et que les nôtres se rendront à Amsterdam plus tôt pour encourager les Ucclois. »

Pour en revenir au championnat belge, quelles sont vos chances de qualification pour les Playoffs ? La saison a été difficile mais vous avez toujours votre sort entre les mains…
« C’est vrai ! Même si les changements de calendrier ne sont pas en notre faveur. Il faudra voir la manière dont le Watducks et le Racing performeront lors de cette journée du 10 Avril. Nous espérons qu’ils aborderont leur rencontre avec autant de sérieux que lors des journées précédentes. Mais il est vrai que si nous gagnons ces trois matchs, nous sommes assurés de notre place dans le dernier carré. Mais nous avons encore un déplacement très délicat à effectuer à Waterloo. Mais cette qualification est une obligation pour un club comme le Dragons et les joueurs vont tout faire pour y parvenir ! »

Entretien : Laurent Toussaint

Jeff Thys © Frank Uijlenbroek
© Frank Uijlenbroek

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *