Commentaire : La magie a une fois de plus opéré

La belle histoire d’amour continue entre les clubs belges et la prestigieuse EHL. Tout le monde attendait le Dragons. Ou pourquoi pas le Racing ? Et c’est finalement l’Herakles qui est sorti du chapeau et qui disputera le – très relevé – Final 4 en compagnie de 3 clubs néerlandais. Soyons honnêtes, personne n’aurait parié le moindre euro sur une qualification des Lierrois pour leurs premiers pas en EHL. Pourtant, après avoir failli descendre en D1, il y a 4 ans, le club a mis sur pied un projet ambitieux en s’appuyant prioritairement sur des jeunes issus du club tout en continuant à accorder sa confiance au staff. Un pari payant puisque l’Herakles, qui a fêté son seul titre il y a exactement 20 ans, a atteint la finale du championnat, la saison dernière, et s’offre à présent une place dans le top 4 européen. Un magnifique exploit qui récompense le travail d’une équipe dirigeante qui a toujours privilégié une gestion saine et réfléchie. A Rotterdam, face à deux clubs espagnols bien plus expérimentés, les protégés de Darran Bisley sont parvenus à émerger à l’envie, au caractère, poussés par des supporters déchaînés avec qui ils ont communié de longues minutes après leur qualification. Cette bande de copains a surtout démontré que, dans le hockey moderne, toujours plus professionnel et qui ne laisse plus rien au hasard, la magie de la coupe existe toujours bel et bien…

Laurent Toussaint (à Rotterdam).

Photo : Frank Uijlenbroek/World Sport Pics.

Commentaires