LOUVAIN AVAIT SA PLACE DANS LE TOP 4 EUROPÉEN !

Après leur succès de vendredi face à Beeston (1-3), Louvain affrontait un adversaire nettement plus redoutable en quart de finale de l’EHL à Rotterdam. En effet, devant lui se dressait Amsterdam, l’une des trois équipes hollandaises encore en lice dans la compétition européenne. Et comme pour le Watducks, hier après-midi, la rencontre commençait très mal pour les protégés de Mick Beunen qui encaissait déjà après moins de minutes de jeu sur le deuxième p.c. adverse. Robert Tigges, bien décalé par Taeke Taekema, le spécialiste mondial de la discipline. Et cinq minutes plus tard, c’était déjà 2-0 via Don Prins, toujours sur penalty.

Mais malgré le coup sur la tête, Louvain ne baissait pas les bras. Et peu après le quart d’heure, une belle passe en retrait, en aveugle, de Juane Garreta permettait à Fabrice Bourdeaud’hui de fusiller le gardien allemand. Les Hollandais étaient touchés dans leur orgueil et tentaient de reprendre le large mais Laurent Dierickx, une nouvelle fois excellent, était à chaque fois bien positionné sur la trajectoire de la balle.

Et dès l’entame de la seconde période, les Universitaires mettaient leur adversaire sous pression et l’empêchaient de sortir de son camp. Les occasions se multipliaient via Fabrice Bourdeaud’hui et Patrice Houssein. Mais la balle ne voulait pas rentrer dans la cage de Klaas Veering. Toutefois, à la 51e minute, sur le second p.c. belge, la balle de Juane Garreta était déviée en plongeon par Mitch Darling (2-2). Les Universitaires étaient toujours bel et bien dans la partie, et donc en course pour les demi-finales.

Amsterdam était dans les cordes mais ne cédait pas et le pressing était constant sur les Hollandais. Pourtant, ce sont eux qui inscrivaient le but victorieux à 1 minute 16 de la fin du temps règlementaire par Valentin Verga oublié au second poteau. La défaite était cruelle pour les Universitaires qui méritaient assurément mieux que cette élimination aux portes du Top 4 européen.

Pour Mick Beunen, le coach louvaniste, la désillusion était terrible : « Cette défaite est très cruelle surtout après notre seconde période. Maintenant, on prend deux buts trop vite dans la partie. Heureusement, nous sommes parvenus à revenir au score. Je suis très content de notre match. Nous avons prouvé que nous avions des qualités et que nous pouvions jouer un hockey de haut niveau. Maintenant, il faut se concentrer à nouveau sur le championnat et tout tenter pour arracher cette quatrième place qualificative. Il reste cinq matchs et nous devons viser un quinze sur quinze. Ensuite, nous verrons les résultats de l’Antwerp. »

Fabrice Bourdeaud’hui était encore récompensé par le titre de « L’homme du match » mais cela n’atténuait pas le moins du monde l’énorme déception infligée par cette défaite totalement imméritée…

Louvain : Dirieckx, Moreno, A. Renaer, Michaud, De Cooman, Jacquet, Houssein, Maguire, Bourdeaud’hui, Darling, Garreta ; puis : Vincent, Van Kerckhove,

Arbitres : Stagno – McCully.

Buts : 2e : Tigges (1-0) ; 7 e : Prins (2-0); 17 e : Bourdeaud’hui (2-1); 51e : Darling (2-2), 69e : Verga (3-2).

Cartes jaunes : Prins et Bourdeaud’hui.

Laurent Toussaint (à Rotterdam)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.