ALEX DE PAEUW : « L’OBJECTIF EST CLAIREMENT D’ATTEINDRE LE FINAL 4 ! »

Après un troisième titre consécutif acquis de haute lutte face au Dragons, le Waterloo Ducks veut à présent terminer sa saison en s’illustrant enfin en EHL. La Coupe d’Europe n’a pas encore réellement souris aux Brabançons qui sont, lors de chacune de leurs participations, restés bloqués au stade des huitièmes de finale. Mais pour Alex de Paeuw, le Watducks possède les qualités pour se débarrasser de Beeston (ce jeudi, à 16h30) et ainsi rejoindre le Dragons en quarts de finale de la compétition.

Alex, le Watducks s’est-il bien remis de ce troisième titre consécutif ?
« Tout à fait, après une week-end agité et une belle fête tous ensemble, nous nous remis au travail vendredi dernier et l’équipe est bien décidée à enfin passer ces huitièmes de finale. »

Alors que savez-vous de votre adversaire ?
« Beeston est double champion d’Angleterre. Il s’agira donc d’un solide client. Ils possèdent pas mal d’internationaux et cette rencontre s’annonce compliquée. Les Anglais sont des joueurs très physiques. Ce sera donc, avant tout, un match engagé. Il faudra absolument être solide dans les duels. Nos adversaires n’abandonneront jamais. Ils joueront le tout pour le tout jusqu’à la dernière seconde du match. Cela constituera selon moi, la clé du match. Nous devrons jouer à notre rythme et pas ne tomber dans le rythme imposé par Beeston. Ils évoluent souvent avec de longues balles vers l’avant. Il faudra conserver la possession de la balle. »

Le Watducks part-il avec le statut de favori dans cet affrontement ?
« Je ne sais pas si nous pouvons endosser le rôle de favori mais néanmoins nous possédons toutes les qualités pour venir à bout de cette équipe ! »

Sur le papier, c’est vous qui avez tout de même le tirage le plus clément des trois clubs belges encore en lice ?
« Il est vrai que les clubs belges n’ont pas été chanceux avec le tirage au sort. Le Dragons a payé sa défaite évitable contre le Campo de Madrid tandis que le Racing n’a pas eu épargner en héritant de Cologne. Mais les trois équipes sont toutefois capables de passer un tour. Mais c’est clair que je préfère jouer Beeston que Cologne… »

Jusqu’où pouvez-vous aller dans la compétition ?
« L’objectif est clairement d’atteindre le Final 4. Nous possédons un noyau très large avec beaucoup d’expérience. Toutefois, c’est un tournoi à élimination direct, il faudra donc être constant chaque minute pour arriver à nos fins. C’est à présent à nous de jouer…. »

Entretien : Laurent Toussaint

Alex de Paeuw
© Marc Lequint

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.