MAUVAISE OPÉRATION POUR LOUVAIN QUI VOIT FILER LES PLAYOFFS

Après seulement douze minutes de jeu, l’inquiétude était palpable dans le clan des supporters du Racing qui se demandaient comment leurs favoris allaient bien pouvoir réagir face à une équipe brabançonne extrêmement efficace et affûtée en cette reprise de compétition. Mais, au final, les deux équipes se sont quittées dos-à-dos et frustrées par le résultat final.

Les Universitaires ont donc démontré, dès l’entame des débats, que leur stage hivernal de quinze jours au Quatar avait clairement porté ses fruits tant au niveau physique que mental. Les Brabançons jouaient justes et se montraient redoutables en zone de conclusions tandis que les Bruxellois étaient pris à froid. Guillermo Garcia trouvait deux fois le chemin des filets en seulement quatre minutes et plaçait son équipe sur du velours.

Les visiteurs étaient même tout près du K.O. mais la tentative de Tom De Groote n’était pas suffisamment puissante. Il fallait finalement attendre la 25e minute pour voir les Ucclois mettre réellement le nez à la fenêtre… et inscrire leur premier but grâce à Aldo Dalla Palma.

« Nous avons effectivement très mal débuté la partie, concédait le gardien local, Jeremy Gucassoff. Notre préparation n’a pas été idéale et cela s’est vu durant les 25 premières minutes. Nous leur avons offert ces deux buts de manière impardonnable. Ensuite, nous avons enfin trouvé nos marques même si nous n’avons pas preuve d’assez de réalisme devant le but adverse. »

Dès le retour des vestiaires, le Racing passait à la vitesse supérieure et portait le danger dans le cercle adverse mais la réussite n’était pas au rendez-vous. Les duels étaient de plus en plus musclés et la tension s’accentuait entre les joueurs. Mais au fil des minutes, le doute s’installait chez les protégés de Christian Cavallet et Louvain reprenait confiance en ses capacités.

Mais, c’est finalement à quatre minutes de la fin, qu’un envoi puissant de Thibault Cornillie était dévié par un défenseur brabançon dans ses propres filets. Le but était d’abord annulé par Sébastien Duterme avant que son homologue, Benoît Chopin, ne valide celui-ci.

« C’est naturellement une immense déception, reconnaissait Fabien Van Kerckhove, le capitaine visiteur. Nous aurions dû tuer le match plus tôt lorsque nous avons eu les occasions en première mi-temps. Le match nul assez finalement logique vu que chaque équipe a pris une mi-temps pour son compte. Toutefois, nous devions gagner pour espérer encore au Top 4. Mais cela devient très compliqué même si nous allons de poursuivre de la sorte en aborder les matchs les uns après les autres. »

Le Racing va, dès à présent, à nouveau basculer en mode salle puisque les Bruxellois, vice-champion d’Europe en titre, disputeront, le week-end prochain, la Coupe d’Europe à East Grinstead (Angleterre) avec de belles ambitions malgré l’absence de Tom Boon, blessé au dos.

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 10 février 2014.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *