LE LÉO EMPILE NEUF BUTS TANDIS QUE LE RACING EST TENU EN ÉCHEC

Racing – Beerschot : 3-3. Les Bruxellois sont une nouvelle fois retombés dans leurs travers face à des Anversois qui ont crû en leurs chances jusqu’au bout. John Goldberg avait ouvert le score pour les visiteurs avant que Brian Doherty ne double le score. Gilles Jacob relançait son équipe dans le parcours mais un nouveau but de John Goldberg (p.c.) remettait le doute dans le camp ucclois. Mais finalement Jérôme Truyens et Cédric Charlier permettaient au Racing d’arracher un point. Les vice-champions devront montrer un tout autre visage, vendredi, face aux Allemands de Der Club an der Alster lors de leur entrée en lice en EHL s’ils souhaitent avoir une chance de franchir un tour dans la compétition.

Léopold – Héraklès : 9-1. C’est le carton du week-end pour les Ucclois qui ont pu compter sur un redoutable Agustin Corradini pour balayer leur adversaire du jour. L’Argentin a converti sept penalty (sur huit !) face à des Lierrois bien ternes. Dorian Thiery et Javier Lainz Abaitua ont inscrit les deux autres buts bruxellois tandis que Jérôme Legrand a sauvé l’honneur pour les visiteurs.

Daring – Dragons : 0-5. Malgré le score, les Anversois ont connu quelques difficultés pour se débarrasser des promus, toujours coriaces sur leur terrain. Stephen Butler a ouvert le score sur p.c. (en l’absence de Loïck Luypaert, blessé à l’orteil) mais ce sont les Bruxellois qui se sont créé le plus d’occasions en première période. Mais après la pause, Charles Vandeweghe (3 buts) et Eugene Magee ont rassuré les champions de Belgique qui avaient déjà la tête dans leur compétition européenne. « Nous avions connu la même aventure la saison dernière, expliquait Manu Leroy, à nouveau décisif face au Daring. Nous avions déjà la tête en EHL. Nous allons vivre un week-end magnifique devant notre public avec la ferme intention de nous qualifier pour la suite de l’aventure. »

Antwerp – Braxgata : 3-2. Les visiteurs étaient très déçus au coup de sifflet final puisqu’ils estimaient qu’ils auraient dû remporter ce derby anversois. Après un premier but sur p.c. de Max Lens, Jérôme Dekeyser ripostait immédiatement sur penalty. Willy Schickendantz remettait alors ses couleurs au commandement mais Tanguy Declercq égalisait avant la pause. La seconde période était à l’avantage du Brax qui se faisait pourtant surprendre sur l’unique occasion adverse ponctuée par Vito Wouters.

Uccle Sport – Gantoise : 1-4. Les Bruxellois se sont à nouveau écroulés en fin de partie puisqu’ils ont encaissé trois buts en seulement huit minutes des œuvres de Justin Dubois, Henry Nelen et Kevan Demartinis. Avant cela, ils avaient plutôt bien tenu le coup et ils étaient même revenus à la hauteur des Gantois, via Tanguy Zimmer, qui avaient ouvert la maque à la neuvième minute par l’intermédiaire de Taine Paiton, à nouveau très bon durant tout le match. La suite du championnat s’annonce donc périlleuse pour les Ucclois qui sont les seuls à ne pas avoir pris le moindre point depuis le début de saison.

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 10 octobre 2011


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *