Le Dragons rêve du premier carré en EHL

Le Dragons est donc fin prêt pour aborder l’un des rendez-vous les plus importants de sa saison. En effet, samedi midi, il affrontera, à Rotterdam, les Russes du Dinamo Elektrostal, lors des huitièmes de finale de l’EHL. « Depuis quelques semaines, nous jouons et nous nous entraînons avec la Coupe d’Europe dans un coin de la tête, reconnaît Loïck Luypaert. Le match perdu contre le Racing a provoqué un véritable déclic dans le groupe. Et même si nous ne connaissons pas très bien notre adversaire, dont plusieurs de leurs joueurs évoluent en équipe nationale, nous devrons nous montrer très attentifs pour éviter de nous faire surprendre. »

Sur le papier, les Anversois devraient donc pouvoir passer sans trop d’encombres cet écueil face aux solides et robustes Russes. En cas de victoire, ils enchaîneraient alors, lundi, également à midi, face au vainqueur de la rencontre entre Club An der Alster (les Allemands qui avaient éliminé le Racing au tour précédent) et Reading pour tenter de décrocher une place dans le dernier carré. Car l’objectif du Dragons est bel et bien de pouvoir enfin disputer ce Final 4 de la prestigieuse compétition qui leur avait échappé de si peu, l’an dernier, avec une défaite en quart de finale, face aux Anglais de Reading, lors de la séance de shoout-out. « Nous avons clairement une revanche à prendre, confirme Jeffrey Thys. Nous parlons encore de cette rencontre même si nous n’avions certainement pas joué notre meilleur match face à Reading. Ils sont physiques et très bien organisés. Nous sommes, dès lors, extrêmement motivés pour démontrer que nous méritons de disputer les demis finales. »

Et pour parvenir à s’imposer lors de ces deux rencontres européennes, le Dragons et Felix Denayer, le véritable métronome de l’équipe, espèrent pouvoir compter sur la cohésion de leur groupe. « Nous avons perdu deux joueurs par rapport à l’an dernier mais les jeunes joueurs ont gagné en maturité. Notre jeu a également progressé. C’est maintenant à nous de démontrer nos réelles qualités sur le terrain. »

Et pour atteindre cet exploit, les Anversois pourront une fois de plus compter sur des centaines de supporters, à présent reconnus aux quatre coins de l’Europe vu leur ferveur lors des récentes campagnes en EHL. « Tout le monde se souvient encore des tifos du D-side à Bloemendaal, l’an dernier, conclut Loïck Luypaert. Ils avaient mis une ambiance de feu dans les tribunes Ils nous poussent réellement à nous surpasser sur le terrain. Ils seront de nouveau présents en masse et tout de tout de rouge vêtus. Je me réjouis déjà de les entendre lorsque nous ferons notre entrée sur le terrain. »

La dernière fois qu’un club belge avait atteint ce stade de la compétition, c’était en 2009, avec Louvain.

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 2 avril 2012.


© Frank Uijlenbroek

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *