VICTOIRE IMPORTANTE DU PINGOUIN ET REVERS SURPRISE DU LÉOPOLD

Daring – Waterloo Ducks : 1-2. Suite à la remise générale de dimanche dernier, les clubs de division d’honneur devaient jouer deux rencontres ce week-end. Et samedi, le leader de la compétition a bien négocié son déplacement délicat à Molenbeek, chez l’un des autres candidats à une place dans le dernier carré. Les Brabançons, qui alignaient le jeune Louis Steyaert (17 ans) dans les buts, à la place de Vincent Vanasch blessé, étaient pourtant menés à la pause grâce à un but de César Sahuquillo. En seconde période, les visiteurs mettaient enfin plus de rythme dans la partie et revenaient dans le parcours suite à un stroke d’Alexandre De Saedeleer. Et c’est finalement, Benjamin Van Hove qui offrait les trois points aux champions en titre, à un quart d’heure du terme, sur un magnifique tip-in.

Braxgata – Léopold : 4-2. Voilà une victoire qui va faire beaucoup de bien au club de Boom. Plus collectif et bien plus réaliste, le Braxgata a pris la mesure d’un Léopold, certes privé de ses deux Argentins, occupés par la World League, mais qui a une nouvelle fois manqué de poids en zone de conclusion. Maxime Tys avait bien montré le chemin à suivre, mais Jérôme Dekeyser (qui effectuait son grand retour) puis Hans Van Dam (p.c.) remettaient leur équipe dans le parcours. En début de seconde période, en six minutes seulement, Christophe Adriaansen et Jérôme Dekeyser donnaient encore un peu plus d’air au Brax. En fin de rencontre, Mika Van Cutsem tentait le tout pour le tout en enlevant son gardien Quentin Walraevens à huit minutes du terme. Maxime Tys marquait un dernier but mais la victoire revenait tout de même à l’équipe locale.

Antwerp – Dragons : 1-1. Les hommes d’Eric Verboom étaient extrêmement déçus au terme de leur prestation face à leurs voisins anversois, même s’ils reconnaissaient que le score était totalement logique. Après une belle domination en première période et un but de Jeffrey Thys suite à un beau travail préparatoire de Loïck Luypaert, les choses se sont compliquées après la pause. L’Antwerp a poussé et s’est créé de très belles occasions de buts. Et finalement Manu Leroy n’a rien pu faire pour empêcher Matt Botha d’égaliser.

Racing – Beerschot : 4-3. Les Bruxellois se sont occasionnés quelques petites frayeurs alors qu’ils semblaient avoir la rencontre parfaitement en mains. A un quart d’heure du terme, les Ucclois menaient 4-0 avec des buts d’Anthony Versluys (2), Cédric Charlier et Richard Smith (p.c.). Mais tout d’un coup, alors que les deux équipes ont fait tourner leur effectif en vue des rencontres de dimanche, la physionomie de la partie a changé et le Bee (sans les frères Goldberg) a recollé au score grâce à Bjorn Delmoitié, Valentin Pliesters et Gaëtan Perez. Jeremy Gucassoff a néanmoins permis à ses couleurs de remporter les trois points après avoir arrêté le dernier p.c. adverse en fin de rencontre.

Louvain – Héraklès : 1-0. Comme l’ARBH a décidé, vendredi soir, de suspendre, provisoirement, les sanctions imposées aux joueurs louvanistes suite à la plainte introduite par les Universitaires au TAS, c’est au grand complet que ceux-ci ont reçu des Lierrois en quête de points. Et c’est finalement Pau Quemada qui a décoincé la rencontre à dix minutes du terme en convertissant victorieusement l’un des derniers p.c. de la partie.

Pingouin – Orée : 5-2. Les Brabançons ont décroché logiquement leur troisième victoire de la saison après une belle prestation collective face à une équipe bruxelloise qui regrettait l’absence de ses deux stars argentines, Lucas Vila et Juan Martin Lopez, au Brésil, pour la World League. Les buteurs du jour : Nicolas Van Diest (2), Maxime Bertrand, Mathieu Bertrand et Gaëtan Defalque pour le Pingouin, Florian Scopelitis et Ignacio Bergner (p.c.) pour l’Orée.

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 4 mars 2013.


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.