TOM BOON : « IL SERA DIFFICILE DE NOUS BATTRE SI NOUS GARDONS CE NIVEAU DE JEU ! »

Chaque lundi, dans le journal Le Soir, vous retrouvez « L’homme du jour ». Il s’agit du joueur, du dirigeant, de l’arbitre ou de toute autre personne qui s’est illustrée durant le week-end, en bien ou en mal. Et pour ce double journée de championnat, c’est Tom Boon, l’attaquant prolifique du Racing qui se retrouvait à l’honneur grâce à six buts inscrits lors du week-end. Avec 18 buts, il rejoint ainsi Juane Garreta à la deuxième place du classement des buteurs, juste derrière Alexandre De Saedeleer et ses 22 buts. Mais plus important encore, ces réalisations ont permis au club bruxellois de garder la tête du championnat et de se positionner de manière très favorable pour la suite de la compétition.

Chaque mardi ou mercredi, vous retrouvez sur Hockeybelgium, les questions à « L’homme du jour ».

Tom, le Racing semble avoir retrouvé un second souffle depuis la trêve ?
« Il est clair que notre niveau de jeu est bien plus élevé qu’en première partie de saison. Et on peut l’expliquer avec différents éléments comme le changement de position de Tchouk Truyens dans le milieu de terrain. Ce joueur est pour moi un récupérateur hors pair. Il est capable de faire la différence individuellement mais aussi de lancer aussi les attaquants de manière efficace. A côté de ça, je veux souligner le fait que le groupe y a toujours cru. Nous avons toujours continué à travailler de manière très disciplinée pour faire en sorte que la sauce prenne. Et c’est le cas aujourd’hui ! »

Tes prestations sont également plus impressionnantes. Qu’est-ce qui a changé ?
« Je pense que j’avais besoin d’un certain temps d’adaptation au système de jeu du Racing afin de retrouver mon meilleur niveau. Cétait également le cas pour des joueurs comme Cédric Charlier ou Nano Rey qui eux aussi sont bien plus performant dans leurs secteur de jeu. En plus j’ai désormais retrouvé ma confiance et celle du coach au niveau des p.c. »

Quel est l’objectif du club aujourd’hui ? Une qualification pour l’EHL ?
« C’est certain que, vu qu’à six matches de la fin du championnat régulier, nous comptons déjà 13 points d’avance sur le cinquième et que notre place dans le carré final est quasi acquise, nous pensons désormais énormément à L’EHL. Nous savons que nous pouvons y parvenir si nous continuons à jouer match par match. Nous avons toutes les cartes en main et il sera difficile de nous battre si nous gardons ce même niveau de jeu. Nous savons aussi que la pression est sur nos épaules mais que nous avons un calendrier relativement plus facile que nos concurrents direct, le Watducks et le Dragons. De toute manière, le premier ticket européen va se jouer sur de petits détails ! »

Quelle est la suite du programme pour toi en équipe nationale ? Tu prépares le Championnat d’Europe avec les U21 ?
« Je continue à m’entraîner avec les Red Lions le mardi matin. Nous savons que notre prochaine échéance n’est pas toute proche mais qu’elle est d’une extrême importance ! De plus nous avons un programme très lourd de trois séances par semaine de musculation. Quant au U21, j’ai rejoins le groupe récemment je n’ai donc pas énormément de présence aux entraînements. L’équipe est confiante et je suis certain que nous pouvons rentrer avec minimum une médaille de bronze de la compétition qui se déroulera fin juillet en Pologne. »

Entretien : Laurent Toussaint


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.