LE WATERLOO DUCKS S’IMPOSE AU RACING

Racing – Waterloo Ducks : 2-3. Il y avait déjà un parfum de playoffs lors de cette ultime rencontre de la compétition régulière du côté des vice-champions de Belgique. En effet, les hommes de Jean-Philippe Brulé recevaient une équipe brabançonne toute heureuse de fêter les retours de Maxime Luycx et de Gauthier Boccard à une encablure du début du sprint final.

Et à la pause, les visiteurs menaient 0-2 via des réalisations de Tanguy Cosyns et de Gauthier Boccard. En seconde période, Tom Boon relançait son équipe dans la rencontre mais Tanguy Cosyns inscrivait rapidement le numéro 3. Un but qui ne décourageait pas les Bruxellois qui recollaient via Anthony Versluys. Et alors que le Watducks se dirigeait vers son treizième succès de la saison et que le duo arbitral sifflait la fin de la rencontre, Thibault Cornillie propulsait la balle au fond des filets. Après discussions, le but était annulé puisque Vincent Loos assurait avoir débuté son coup de sifflet juste avant que le joueur des Rats ne marque son but. Les deux équipes se retrouveront, dès mardi, puisque Waterloo sera de nouveau de passage à Uccle pour disputer la première manche de l’une des deux demi-finales.

Dragons – Héraklès : 2-1. Match sans gros enjeux du côté de Brasschaat puisque les deux équipes n’avaient plus grand-chose à attendre de la compétition régulière. Loïck Luypaert ouvrait le score sur p.c. en première mi-temps tandis que Gilles Petre doublait la marque après la pause. Blare Brown sauvait l’honneur pour les Lierrois en toute fin de partie.

Gantoise – Léopold : 2-2. Les Bruxellois ne sont pas parvenus à faire mieux qu’un match nul lors de leur déplacement à Gentbrugge. Le Léo a effectivement évolué au petit trot avant d’enfin accélérer le tempo. Arthur Verdussen a marqué à deux reprises avant que Henry Nelen puis Maurice Dubois (sur p.c.) ne donnent au score ses allures définitives. Les Gantois rejoignent donc la Division 1 après avoir livré une saison bien terne parmi l’élite.

Braxgata – Louvain : 1-1. Fin de saison plutôt décevante pour les deux équipes qui sont certainement très heureuses de ranger les sticks aux vestiaires. Après 35 premières minutes largement à l’avantage du club local (qui a hérité de cinq penaltys), ce sont les Universitaires qui se montraient les plus dangereux dès la reprise. Benjamin Van Dam mettait le Brax au commandement mais c’est Fabrice Bourdeaud’hui qui égalisait finalement à trois minutes du terme. « Cette rencontre résume parfaitement notre saison, regrettait l’international anversois, Xavier Reckinger. Nous avons, une nouvelle fois, assez bien joué mais le score ne reflète toujours pas la physionomie de la rencontre. C’est vraiment dommage ! »

Uccle Sport – Antwerp : 4-4. Après avoir réussi un assez bon deuxième tour et après avoir aligné quatre victoires, les Bruxellois ne sont toutefois pas parvenus à éviter la descente. Et pour leur baroud d’honneur devant leurs supporters, ils espéraient certainement mieux que ce match nul même s’ils ont une nouvelle fois démontré d’excellentes choses. Les Anversois reconnaissaient d’ailleurs à l’issue de la partie qu’ils méritaient assurément de s’imposer. Mais le succès du Daring ne leur permettait plus de croire aux barrages. Tanguy Zimmer avait pourtant montré le chemin à suivre à ses coéquipiers… Willy Schikendantz (2 dont un stroke) et Alexander Hendrickx (2) marquaient, de leur côté, les buts anversois.

Daring – Beerschot : 5-2. Les Bruxellois n’ont pas loupé leur dernier affrontement face à une équipe du Bee sans John Goldberg mais avec David Van Rysselberghe dans les buts. Ils tenteront donc de se maintenir en affrontant le Wellington lors des barrages. Les buteurs du jour : Jérôme Dubuisson, Dale Gohdes (2), Olivier Sanchez et Alexandre Van Lindthout. Xavier Deruyttere et Valentin Pliester avaient redonné un peu de piment à la rencontre en début de seconde période.

Laurent Toussaint, In le Soir, lundi 30 avril 2012.


© Watducks Web Team

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.