LE WATDUCKS S’IMPOSE AVEC PANACHE DANS LE MATCH AU SOMMET

Les semaines se suivent et se ressemblent pour les champions de Belgique. Avec treize points d’avance à six journées de la fin de la compétition régulière (même si le Léopold compte un match de moins), on ne voit pas bien ce qui pourrait arriver aux Brabançons, et qui pourrait les priver du ticket EHL dévolu au vainqueur du championnat en ligne.

« Nous restons extrêmement sérieux et appliqués, constate le capitaine Maxime Luycx. Nous travaillons consciencieusement et nous voulons terminer à la première place. Toutefois, nous sommes bien conscients que lors des Playoffs, tout peut arriver et que nous repartons de zéro. Mais pour le moment, nous voulons poursuivre de la sorte et nous préparer au mieux pour notre week-end de Coupe d’Europe à Amsterdam. Ce groupe est jeune et talentueux. Certains, plus anciens, pensent arrêter en fin de saison et ils veulent terminer sur un nouveau titre. »

Face au Racing, Waterloo a joué comme il le fallait, en laissant passer la tempête en première période et en déroulant en seconde période. Il a également profité des erreurs de son adversaire pour prendre l’ascendant au marquoir.

Jean-Philippe Brulé, le coach bruxellois, était d’ailleurs dépité au coup de sifflet final. « C’est très frustrant de s’incliner de cette manière. Nous avons fait le jeu en première période et nous avons eu beaucoup plus d’occasions. Malheureusement, nous leur avons offert leurs quatre buts. Mais je veux retenir les bonnes dispositions que nous avons affichées sur le terrain. Il y a beaucoup de positif à retirer de notre prestation. »

Privé de Jérôme Truyens, qui s’est déboîté l’épaule durant la semaine lors de tests physiques avec les Red Lions, le Racing n’a donc rien pu faire pour contrer le réalisme autoritaire de son adversaire, sous le regard très attentif de Marc Lammers. Le prochain double week-end risque de voir encore l’avance des leaders de la compétition s’accentuer. De son côté, le Racing veut confirmer au plus vite sa place dans le Top 4 en réussissant de bonnes performances lors de ses prochaines sorties qui s’annoncent délicates.

Découvrez le résumé de la rencontre :

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 4 mars 2013.


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.