LE RACING PREND LA TÊTE DE LA COMPÉTITION

Grâce à son succès lors de la rencontre avancée du la dix-septième journée face au Beerschot, le Racing prend virtuellement la tête du championnat de Belgique. Après sa belle victoire au Dragons, dimanche dernier, les Bruxellois souhaitaient confirmer face à une équipe privée de deux de ses pièces maîtresses, John et Philippe Goldberg. Et il n’y a jamais réellement eu match puisque les finalistes du défunt championnat ne laissait pas la possibilité à l’équipe locale de rentrer dans la partie et menaient rapidement 0-2 grâce à Tom Boon.

« On peut parler d’un succès facile, analysait Jérôme Truyens au coup de sifflet final. Ils se sont énervés et ils ont pris beaucoup de cartes vertes et jaunes. Nous ne leur avons pas laisser beaucoup d’espace pour développer leur jeu. Nous n’avons pas super bien joué mais nous avons marqué de très beaux buts. L’important, c’était de s’imposer. »

En seconde période, les joueurs de Jean-Philippe Brulé se contentaient de gérer leur avantage au marquoir et inscrivaient cinq nouveaux buts. De son côté, le Bee tentait de réagir et marquait à trois reprises (Gaëtan Perez (2) et Nicolas Van Rysselberghe) sans jamais réellement pouvoir inquiéter son adversaire du jour. Les buteurs  bruxellois : Tom Boon (4), Cédric Charlier (2) et Geoffrey Cock.


© Frank Uijlenbroek

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.