Le Daring s’offre un ticket européen

Après la déception de la semaine dernière lors de la demi-finale face aux futurs champions de Belgique en titre, les Molenbeekois ont retrouvé le sourire, ce week-end, en se qualifiant pour la toute première fois de leur histoire pour la Coupe d’Europe. Opposé au Racing, le Daring a dû batailler ferme pour venir à bout du Racing, lors de la seconde manche de leur affrontement puisque les deux équipes s’étaient quittées dos à dos, samedi après-midi (0-0).

Mais lors du second duel, les joueurs de Michel Kinnen ont démontré qu’ils observaient bien une trajectoire ascendante depuis plusieurs semaines tandis que son adversaire du jour sombrait un peu plus dans la déprime après une fin de compétition assez moyenne. « Cela a été bien plus difficile que je ne le pensais, reconnaissait Tanguy Cosyns, à nouveau déterminant dans le succès de ses couleurs. Mais malgré notre défaite en demi-finales, nous sommes parvenus à relever la tête. Cela a été compliqué émotionnellement. Nous avons été rejoints puis il a fallu réagir en hommes. Nous sommes parvenus à renverser la vapeur durant le dernier quart d’heure en inscrivant ces deux buts si importants. »

Après le but d’ouverture de Manu Brunet, le Racing, devant son public, prenait les devants grâce à Cédric Charlier et Jonathan Beckers (sur stroke). Mais les Bruxellois ne lâchaient pour parvenir à aller chercher ce ticket européen qu’ils voulaient par-dessus tout avec des buts d’Alex Van Linthoudt et de Tanguy Cosyns.

« Cette qualification va offrir une autre dimension à notre club que ce soit au niveau des infrastructures mais également au niveau sportif, poursuivait encore l’attaquant des Red Lions. Nous aurons toujours une équipe compétitive la saison prochaine. Nous allons conserver notre noyau et nous devrons nous renforcer dans chaque des lignes. Waterloo se déforce, tout comme le Dragons. Nous aurons donc très certainement une carte à jouer dans les années à venir. Nous voulons continuer à jouer les premiers rôles dans ce championnat de Belgique. Nous viserons donc à nouveau le dernier carré et une qualification pour le deuxième tour de l’EHL. »

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 7 avril 2014.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.