Jeremy Schuermans : « Nous savons, par expérience, qu’il est préférable d’éviter les barrages ! »

Chaque lundi, dans le journal Le Soir, vous retrouvez « L’homme du jour ». Il s’agit du joueur, du dirigeant, de l’arbitre ou de toute autre personne qui s’est illustrée durant le week-end, en bien ou en mal. Et pour cette huitième journée de championnat, c’est Jérémy Schuermans qui s’est mis en évidence en inscrivant trois buts lors du large succès de l’Héraklès face au Pingouin. Une victoire qui a permis aux Anversois de réussir un beau neuf sur neuf et de sortir de la zone dangereuse du bas de classement.

Chaque mercredi, vous retrouvez sur Hockeybelgium, les questions à « L’homme du jour ».

Jérémy, qu’est-ce qui s’est passé à l’Héraklès depuis trois semaines ?
« Tout d’abord, il faut rappeler que nous avons commencé par une bonne préparation et que lors du début de championnat, nous ne jouions pas trop mal au hockey. Mais après quelques défaites, la confiance de beaucoup de joueurs a été ébranlée. Nous avons alors décidé de nous reprendre. Nous avons eu de nombreuses discussions et nous avons amplifié le travail d’analyses vidéo. Enfin, un léger changement tactique, un pc offensif et défensif plus efficace, et, surtout un groupe soudé qui se bat sur chaque balle font clairement la différence depuis quelques semaines. »

Le club est-il définitivement relancé dans ce championnat ?
« Petit à petit, nous récupérons également nos blessés. Cale Cramer et Darren Bisley ont rejoué ce weekend. Mitch Baker, Lepaige et Thibaut De Kerpel vont se rajouter au noyau dans les prochaines semaines. Nous espérons donc pouvoir continuer à monter en puissance. »

Quel est l’objectif du club cette saison ? Le maintien sans passer par les barrages ?
« Ceci était bien l’ambition du club en début de championnat. Mais pour éviter les barrages, il est excessivement important de s’imposer face à des concurrents directs comme la Gantoise, le Braxgata ou le Beerschot. Il est clair que nous n’avons pas été à la hauteur durant les manches aller. Nous allons à présent aborder les rencontres les unes après les autres. Nous verrons alors où nous pouvons arriver. Mais, par expérience, nous savons très bien qu’il est préférable d’éviter les barrages (Rires). »

Enfin, à un niveau plus personnel, comment tu sens-tu depuis le début de la saison ?
« Cela fait déjà plusieurs saisons que je joue avec un solide mal au dos. Et, c’est à présent confirmé, depuis quelques semaines, que je souffre d’une hernie discale. J’ai donc déjà manqué quelques rencontres depuis l’entame du championnat. Mais pour l’instant, grâce un programme réduit, cela va beaucoup mieux et je retrouve petit à petit mon hockey. »

Entretien : Laurent Toussaint


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.