DÉFAITE SURPRISE DE LOUVAIN EN VISITE À L’HÉRAKLÈS

Daring – Racing : 1-5.  Malgré le score, les supporters des deux clubs ont assisté à une rencontre finalement assez équilibrée même si les Ucclois se sont montrés bien plus réalistes en zone de conclusion. Ignacio Salas avait ouvert la marque pour l’équipe locale mais les attaquants adverses ont, ensuite, rapidement trouvé leurs marques dans le cercle pour se mettre à l’abri. Tom Boon (3 buts dont 2 p.c.) Julien Dallons (aligné devant) et Thomas Vanneste ont permis à leurs couleurs de faire la bonne opération du week-end puisque le Racing reprend la deuxième place au classement général grâce aux mauvais résultats de leurs concurrents pour le dernier carré.

Héraklès – Louvain : 5-3. Un déplacement à Lierre est souvent périlleux. Et les Universitaires en ont fait les frais puisqu’ils ne sont jamais parvenus à inquiéter leurs adversaires du jour qui menaient déjà 4-0 à la pause. Pau Quemada, auteur de trois buts sur p.c., a bien failli remettre son équipe sur les rails mais il était déjà trop tard. Les buteurs locaux : Darran Bisley, Jérémy Schuermans (2), Blair Brown et Brent Garsky.

Uccle Sport – Beerschot : 3-5. Les Bruxellois ont proposé une très belle opposition face à des Anversois qui ont principalement procédé en contre. Et malheureusement pour eux, ils ne sont parvenus à tromper la vigilance de l’excellent David Van Rysselberghe qu’en toute fin de partie. Le Bee menait 0-5 à huit minutes du terme grâce à Brian Doherty (2 buts dont un stroke), Sébastien Docquier, Benjamin Van Hoof et John Goldberg. Uccle tentait alors le tout pour le tout mais les réalisations de Loïc Roman (stroke), Pilou Maraite et Tanguy Zimmer arrivaient beaucoup trop tard.

Léopold – Braxgata : 2-2. Les deux équipes étaient frustrées au coup de sifflet final car elles auraient pu toutes les deux revendiquer les trois points à l’issue de cette partie relativement équilibrée. L’lrlandais John Jackson ouvrait les hostilités mais John Verdussen égalisait assez vite sur penalty. En seconde période, Julien Meyers mettait alors son équipe au commandement mais le Brax, qui prenait le dessus durant cette seconde période recollait au score via Olivier Kleynjans. En toute fin de partie, les Bruxellois héritaient encore d’un dernier p.c. mais la balle était sauvée à même la ligne par un défenseur anversois.

Antwerp – Gantoise : 3-3. Score logique à Sint-Job-In’t Goor puisqu’aucune des deux équipes n’a jamais pris véritablement l’ascendant sur son adversaire du jour malgré une légère domination anversoise en première mi-temps. Jim Briels était le premier à trouver le chemin des filets mais Peter De Pypere égalisait trois minutes plus tard. Clinton Panther mettait alors les Gantois au commandement peu avant la demi-heure. A la reprise, Willy Schickendantz faisait 2-2 sur p.c. avant que Jim Briels ne redonne l’avantage à ses couleurs. mais l’inévitable Peter De Pypere offrait finalement un point très important aux visiteurs.

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 31 octobre 2011.


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.