CARTON POUR L’ANTWERP ET MATCH NUL POUR LOUVAIN

Louvain – Braxgata : 2-2. Après trois défaites d’affilée, les Universitaires sont enfin arrivés à se reprendre quelque peu en réussissant un match nul face au Brax. A nouveau frustrés par un manque flagrant de réalisme en zone de conclusion, ils terminent le premier tour de compétition à une place bien plus basse qu’ils ne l’avaient prédite en début de saison puisqu’ils avaient toujours clamé haut et fort qu’ils passeraient l’entièreté du championnat dans le Top 4. Face au Braxgata, ils ont à nouveau dominé mais ils ont peiné à inscrire des buts. L’Espagnol Guillermo Garcia a toutefois marqué à deux reprises tandis que Jérôme Dekeyser a fait de même pour les visiteurs, à chaque fois sur penalty.

Léopold – Gantoise : 5-0. Les Ucclois auraient pu inscrire encore bien plus de buts si l’excellent Julien Schoon Ians ne s’était pas trouvé dans la cage adverse. Dominateurs d’un bout à l’autre de la rencontre, les Bruxellois ne menaient pourtant que par le plus petit écart à la pause. Les buteurs du jour : Julien Meyers (2 p.c.), Jérôme Verdussen, Arthur Verdussen et Maxime Tys.

Antwerp – Uccle Sport : 8-2. La seconde partie de championnat s’annonce des plus compliquée pour les Bruxellois qui entameront les débats avec un compteur à zéro point. En effet, ils ne sont pas parvenus à prendre le moindre point en douze rencontres malgré qu’ils aient démontré, à certains moments, d’assez bonnes choses. Mais face à l’Antwerp, ils ont, une nouvelle fois, sombré face à une équipe bien plus rapide et plus technique. Willy Schickendantz s’en est d’ailleurs donné à coeur joie puisqu’il a inscrit cinq buts face au club ucclois tandis que Jim Briels, Alexander Hendrickx et Agustin Nunez ont complété l’addition. Tanguy Zimmer a, pour sa part, marqué les deux buts bruxellois.

Beerschot – Daring : 4-1. Les Anversois ont terminé cette première partie de saison en boulet de canon puisqu’ils viennent de réaliser un 15 sur 15 sans pouvoir compter sur leur maître à jouer Philippe Goldberg, toujours convalescent (après une opération au genou). Face aux promus, ils ont contrôlé les échanges et n’ont jamais été réellement inquiétés. Ils s’imposent grâce à des buts de John Goldberg (2 dont un p.c.), Valentin Pliester et Débastien Dockier. Max Vandersmissen a, de son côté, marqué contre son camp.

Héraklès – Dragons : 2-6. Les Champions en titre n’ont pas connu la moindre difficulté pour s’imposer face aux Lierrois qui avaient pourtant ouvert le score via Cale Cramer. Mais ensuite la machine se mettait en route et le Dragons prenait la rencontre en main. Avec Matteo Gryspeerdt dans la cage (Manu Leroy assistant à la naissance de sa fille), les hommes d’Eric Verboom ne semblaient jamais inquiétés par leurs adversaires. Jeffrey Thys (3), Loïck Luypaert (p.c.), Renaud Pangrazio et Charles Vandeweghe alimentaient le marquoir pour les visiteurs tandis que Blaire Brown inscrivait le dernier but pour l’Héraklès.

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 7 novembre 2011.


© Frank Uijlenbroek

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.