AUDRY RENAER : « IL ME FALLAIT UNE NOUVELLE SOURCE DE MOTIVATION ! »

C’était l’une des surprises de ce début de campagne de transferts. Le passage du défenseur charismatique de Louvain vers le Racing. Un choix qui a surpris mais qui était dicté par plusieurs raisons donc une envie de changer d’environnement pour retrouver de nouvelles sensations. Rencontre avec l’ancien international qui rêve de nouveaux défis sportifs.

Audry, pourquoi as-tu décidé de quitter Louvain ?
« J’ai débuté le hockey à Leuven sans jamais quitté le club. Cela fait donc plus de 25 années que j’évolue sous les mêmes couleurs. Après 13 ans en équipe première, dont 5 en tant que capitaine, j’ai atteint avec mon club les plus beaux objectifs. Nous avons évolué durant 10 ans dans le Top 5 belge. Nous avons remporté un titre de champion en 2008 et nous avons eu l’opportunité de disputer une demi-finale d’EHL. Ces objectifs atteints, j’avais chaque année de plus en plus de difficultés à me remotiver en début de saison, à montrer l’exemple à mes coéquipiers, à encourager les plus jeunes et à intégrer les nouveaux… Il était donc temps pour moi de me chercher une nouvelle source de motivation. J’ai donc choisi de changer d’environnement… Je pense avoir donné tout ce que je pouvais à mon club durant ces années durant lesquelles j’ai porté fièrement les couleurs de Leuven. »

J’imagine que ce n’est pas simple de tourner la page après 13 saisons ?

« Je pense que c’est effectivement une des décisions les plus difficiles que j’ai eu à prendre jusqu’ici. En effet, je quitte une équipe dans laquelle je garde pas mal de potes. Mais malgré cela, la motivation que je puisais dans ce groupe d’amis commençait petit à petit à s’estomper. Par ailleurs, quitter un de mes meilleurs amis, avec lequel je joue depuis plus de 20 ans n’a pas été facile… »

 Qu’est-ce qui t’as séduit dans le projet du Racing ?
« Il s’agit d’une équipe jeune qui, depuis quelques années, a pris du galon en s’installant dans le haut du classement. Cette année, ils ont manqué de réussite pour atteindre la finale et s’octroyer le ticket EHL. C’est une équipe qui possède beaucoup de talent et de potentiel. Mais le point faible, cette saison, était clairement la défense. J’espère donc que mon arrivée permettra de contribuer à améliorer ce secteur du jeu. C’est un club que je connaissais peu, à l’exception de certains joueurs de l’équipe nationale, mais dont j’ai toujours apprécié l’ambiance. J’ai également appris à connaître plus de personnes en traînant au bord du terrain pour regarder les matchs de leur équipe première chez les dames puisque ma compagne y évolue depuis le mois de septembre. »

Vos ambitions sont claires : jouer le titre et empocher un ticket EHL ?
« Il faudra aborder les matchs les uns après les autres même si ma motivation est claire. Je me donnerai à 100% pour qu’on finisse dans le dernier carré. Ensuite, on verra… Pour ce qui est de l’EHL, c’est un tournoi splendide auquel tout hockeyeur belge rêve de participer. Il m’a déjà procuré beaucoup d’émotions. J’espère donc avoir la chance de revivre encore plusieurs fois ce grand rendez-vous. »

Louvain s’alignera sans un Renaer la saison prochaine ? C’est la fin d’une époque ?
« C’est vrai que cela faisait plus de 24 ans que le club alignait, au minimum, un ou une Renaer en équipe première. Mais mon grand frère, Thierry, est toujours actif dans le club afin d’encadrer les jeunes et transmettre son expérience à l’équipe. Je ne pense pas que ce soit la fin d’une époque. »

Entretien : Laurent Toussaint

Commentaires

One Comments

  1. Reply Post By fabrice

    on espere que thierry fera son retour pour compenser le départ du petit …
    Il a encore clairement le niveau !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.