UN NUL SUFFISANT POUR LES RED LIONS

Les Red Lions ont donc atteint leur premier objectif du tournoi en réussissant un match nul face à l’Espagne lors de leur dernier match de la poule A. La première période était pourtant extrêmement fermée même si les Belges se créaient tout de même quelques belles opportunités via Tom Boon, Felix Denayer et Jérôme Truyens. Très agressifs dans leur pressing, ils récupéraient énormément de balles mais la conversion offensive n’était pas extrêmement efficace.

Néanmoins, à la 33e minute, la Belgique prenait l’avantage grâce à un but contre son camp du gardien Quico Cortes qui, gêné par Tom Boon, déviait dans ses propres filets un centre puissant de Florent van Aubel.  De leur côté, les Espagnols ne parvenaient que très rarement dans le cercle de Vincent Vanasch qui n’avait qu’une seule grosse intervention à effectuer en première période sur un tir de David Alegre.

Après la pause, les hommes de Marc Lammers héritaient de leur premier de la partie après 7 minutes de jeu mais le sleep de Loïck Luypaert passait à côté de la cible. A la 51e minute, une nouvelle tentative sur p.c. de Tom Boon heurtait violemment la barre transversale. Mais à la 57e minute, tout était à refaire. La balle traînait dans le cercle et sur un tir anodin de David Alegre, Vincent Vanasch, suite à une mésentente avec Manu Stockbroekx, se loupait et laissait filer la balle dans son but. Deux minutes plus tard, le gardien brabançon se rachetait quelque peu en sortant magnifiquement du stick un sleep espagnol. La fin de partie était alors plutôt tendue pour les Lions qui se retrouvaient deux fois à dix suite aux cartes jaunes de Tom Boon et de Simon Gougnard. Et malgré les derniers essais espagnols, le score ne changeait plus.

Grâce à cette première place du groupe, la Belgique affrontera, en quarts de finale, mercredi midi, le quatrième de la poule B, à savoir l’Irlande (qui s’est inclinée 5-0 lors de son dernier match face aux Pays-Bas). Notre pays est donc à 70 minutes de la Coupe du monde qu’il a manqué en 2006 et 2010. Le ticket pour La Haye sera lors peut-être seulement une première étape dans ce tournoi puisque le coach néerlandais des Lions devrait rapidement fixer de nouveaux objectifs à ses protégés…

Laurent Toussaint (à Rotterdam).


© Frank Uijlenbroek / FIH

Belgique – Espagne : 1-1.
Belgique : Vanasch, Van Doren, Luypaert, Van Strydonck, Denayer, Dohmen, Gougnard, Stockbroekx, Dekeyser, Dockier et Boon; puis : Charlier, Cosyns, Briels, Reckinger, Truyens et van Aubel.
Espagne : Cortes, Enrique, Mir, Prez-Pla, R. Alegre, Terraza, Delas, Tubau, Oliva, Dabanch, D. Alegre; puis : Salles, Casasayas, Piera, Padros, Lleonart .
Arbitres : Nel et Montes De Oca.
Buts : 33e : Cortes (c.s.c) (1-0) ; 57e : D. Alegre (1-1).
Cartes vertes : van Aubel, Stockbroekx, Padros et Terraza.
Cartes jaunes : Boon et Gougnard.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.