PHILIPPE TRUYENS : « LE RACING CULTIVE UNE RÉELLE CULTURE DE LA SALLE ! »

Alors que le Racing débute son Open de France à Rouen, ce vendredi, à 13h00, face à Cambrai, nous en avons profité pour rencontrer Philippe Truyens, le manager du club bruxellois, afin de faire le point sur les objectifs et les attentes du Racing pour la compétition salle 2010-2011.

Philippe, comment se présente cette nouvelle saison en salle pour le Racing ?
« Comme les années précédentes, cette saison en salle est très importante. Le Racing possède depuis toujours une culture de la salle et le club n’en démordra jamais. La salle fait partie intégrante d’une saison de hockey et elle permet aux joueurs de ne pas avoir de temps mort durant l’année. »

Pourquoi cette compétition demeure-t-elle aussi importante pour le club ?
« Elle est importante car depuis que la génération 86-87 a commencé la salle avec Luc Melotte, elle a toujours été demandeuse de la jouer. C’était donc une évidence que, chaque année, nous puissions être compétitifs. »

Votre objectif est naturellement un nouveau titre de champion de Belgique ?
« Il est évident qu’à partir du moment où nous nous inscrivons à cette compétition, nous la jouons pour être dans les meilleurs. Je répondrai donc par l’affirmative. Oui, nous jouons la salle pour être champion de Belgique et défendre notre titre en coupe d’Europe. »

Quel visage va présenter votre équipe 2010-2011 ?
« Le cru est le même que la saison précédente si ce n’est que Gaby Garetta est remplacé dans le noyau par Vitali Kolopov. Tous les autres joueurs de la saison passée sont naturellement au rendez-vous. »

Tu soulevais encore récemment la difficulté de trouver des salles adéquates pour la préparation et  la pratique du hockey en salle. C’est réellement l’un des soucis majeurs dans notre pays ?
« La préparation est toujours un réel problème dans notre pays. Le football en salle prenant un essor important, la location d’une salle pour les deux mois de hockey devient un parcours du combattant. Je me permets dès lors de remercier le nouveau président de la BIH, René Dautel, de nous avoir offert la possibilité de participer à l’Open de France à Rouen dont les dates coïncidaient avec la première journée de championnat. Sans cela, la préparation d’une équipe qui se veut être compétitive au niveau international n’aurait aucun sens. Je ne le remercierai jamais assez. »

Cet Open de France est donc capital dans votre progression ?
« Cette participation à l’Open de France est véritablement une chance car nous allons nous confronter à des équipes comme Moscou et Ulhenhorst ou encore Folttbek qui sont des références dans la compétition salle au niveau européen. C’est un tournoi de très haut niveau et une superbe préparation au championnat belge. Namur nous rejoint cette année et j’espère qu’ils en retireront autant que nous de cette expérience. A  partir du moment où nous n’avons pas de possibilité d’entrainement en Belgique, des opportunités comme celle-là ne sont pas à négliger. »

Vous disputerez également une coupe d’Europe en 2011. Avec quelles ambitions ?
« Nous allons disputer la Coupe d’Europe C au Portugal au mois de février. Nous n’allons pas revenir sur les faits qui nous ont faits descendre de division la saison passée mais le souhait de l’équipe est de remonter en division B qui me semble-t-il est la place de l’équipe championne de Belgique en salle. »

Entretien : Laurent Toussaint

Le programme de l’Open de France 2010 :

Vendredi 17 décembre : Racing – Cambrai (13h00)
Vendredi 17 décembre : Uhlenhorst – Namur (15h00)
Vendredi 17 décembre : Moscou – Racing (18h00)
Vendredi 17 décembre : Rouen – Namur (20h00)
Samedi 18 décembre : Lille – Racing (12h00)
Samedi 18 décembre : Flottbek –  Namur (13h00)
Samedi 18 décembre : Demi-finales
Dimanche 19 décembre : Matchs de classement.

Toutes les infos et tous les résultats : www.opendefrance-hockey.fr


© Philippe Demaret.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.