MARC LAMMERS : « NOUS DEVONS ENCORE SOIGNER LE RÉALISME EN ZONE DE CONCLUSION ! »

Marc Lammers :
« Je suis assez content de cette première rencontre. J’avais demandé de soigner ce match face à un adversaire relativement faible et le groupe a travaillé avec sérieux. Physiquement, nous avons démontré que nous étions prêts pour aborder ce tournoi. Nous avons, je pense, établi un nouveau record en match officiel et c’est très positif pour la motivation. Mais c’est vrai qu’il y a de nombreux détails qui sont perfectibles pour la suite de la compétition. Nous devons, par exemple, encore soigner notre réalisme en zone de conclusion. C’était déjà l’une de mes principales remarques après le Champions Trophy, en Australie. Face à l’Ecosse, je m’attends à un tout autre match mais je souhaite le même engagement de la part de mon groupe. »

John John Dohmen, le capitaine belge :
« Nous avons affiché une belle mentalité au cours de cette partie. C’était d’ailleurs cela le point essentiel des consignes de Marc Lammers. Nous avons privilégié le jeu collectif et cela a porté ses fruits. Nous allons poursuivre dans cette voie pour remporter toutes les rencontres au programme de cette semaine. C’est cela qui est important. Nous voulons nous imposer dans ce tournoi. Demain, face à l’Ecosse, la rencontre sera totalement différente car nos adversaires feront parler leur physique dans les duels. Mais nous sommes en confiance pour poursuivre le travail avec la même volonté et le même sérieux. »

Tom Boon, auteur de sept buts face au Portugal :
« J’avais déjà marqué trois buts dans la même rencontre avec les Red Lions mais sept, c’est un nouveau record. Marc Lammers nous avait donné des consignes très précises pour ce premier match et je pense que nous avons répondu à l’attente. Je pense d’ailleurs qu’il n’a pas souhaité nous montrer des images vidéos de notre adversaire pour éviter que nous abordions cette partie de manière trop détendue. Mais nous avons affiché une très belle mentalité au cours des septante minutes. Nous avons continué à travailler dur sur le terrain malgré notre très large avantage au marquoir. Mais je reconnais que nous n’avons pas encore été suffisamment efficaces devant le but. »

Marcos Ferreira, manager de l’équipe du Portugal :
« C’était notre premier tournoi officiel de la FIH puisque nous devons nous contenter habituellement de disputer les compétitions organisées par la Fédération européenne de hockey. C’est vrai que le score est très sévère mais nous n’avons pas encore eu souvent l’occasion de nous frotter à une équipe appartenant au Top 10 mondial. Nous sommes venus à Paris pour apprendre. Nous espérons arracher un point ou l’autre lors de nos prochains matchs. Cette équipe est très jeune et elle a encore tout à apprendre. »

Laurent Toussaint (à Saint-Germain-en-Laye)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.