LES RED LIONS DÉCUS APRÈS LEUR MATCH NUL FACE À L’INDE

Quel bilan faut-il tirer de cette première rencontre du Champions Challenge et de ce match nul face aux Indiens (3-3) ? La Belgique méritait clairement mieux que ce résultat vu la physionomie de la rencontre. En effet, les protégés de Colin Batch ont dominé le jeu durant la quasi totalité de la partie même s’ils étaient toujours menés 3-2 à une minute du coup de sifflet final. En fait, c’est une nouvelle fois au niveau du réalisme en zone de conclusion que les Red Lions ont pêché. Ils ont obtenu une petite dizaine d’occasions franches et quatre p.c. durant les septante minutes mais ils ne sont pas parvenus à marquer plus de trois fois. C’est incontestablement sur cet aspect qu’il faudra travailler durant les prochains jours et jusqu’aux Jeux olympiques. Le groupe possède de la qualité offensive mais il faut encore soigner certains détails comme la spontanéité dans le cercle pour oser frapper au but dans n’importe quelle position. Mais on retiendra d’un autre côté la mentalité exemplaire affichée durant l’ensemble du match. Personne n’a  jamais baissé les bras et l’équipe a recollé deux fois au score en affichant une belle force de caractère.

La dixième nation mondiale a donc posé quelques soucis aux Lions qui entamaient les débats de la meilleure des manières en portant le danger devant le but adverse. Tom Boon, Felix Denayer, Florent Van Aubel et Gauthier Boccard obtenaient les premières opportunités mais loupaient l’occasion de donner l’avantage à leurs couleurs. Il fallait, en effet, attendre la 31e minute pour qu’Alex de Paeuw, qui fêtait sa cinquantième sélection chez les Lions, ouvre le score d’un magnifique shot en revers. Mais dès la reprise, la Belgique subissait une petite baisse de régime dont profitaient les Indiens pour égaliser via Rupinder Singh. La réaction ne se faisait pas attendre mais le sleep de Jérôme Dekeyser était dévié au-dessus de la cage par le gardien indien. Et quatre minutes plus tard, c’était même la douche froide lorsque Chingelnsana Kangujam doublait le score sur une nouvelle approximation dans le camp belge (2-1). Mais après une première tentative d’Alex de Paeuw, Tom Boon plaçait un sleep à plat imparable sur le deuxième p.c. de l’après-midi.

Colin Batch pensait alors que son équipe avait accompli le plus difficile. Mais, seulement trois minutes plus tard, les Indiens repassaient une nouvelle fois au commandement sur un penalty converti par Raaghunath Vokkaliga. Les Red Lions se lançaient alors à l’assaut du camp adverse dont la défense se faisait de plus en plus compacte. Jérôme Dekeyser passait tout près de l’égalisation sur une déviation d’un centre puissant de Simon Gougnard mais la balle passait de peu à côté. Finalement, il fallait attendre la 69e minute de jeu pour que Xavier Reckinger n’égalise sur un rebond de p.c. A 3-3, les Belges poussaient encore et héritaient d’un tout dernier p.c. Le banc retenait son souffle mais la phase choisie ne donnait rien.

Demain, à 15h00 (14h, heure belge), c’est la Pologne qui sera au menu des Red Lions pour le deuxième match de poule de la compétition. Des Polonais qui se sont inclinés 3-1 face à l’Afrique du Sud lors de leur entrée en lice dans le tournoi. Les joueurs belges devront certes gagner cette rencontre mais ils devront aussi soigner la manière afin de poursuivre leur montée en puissance vers la seconde partie de ce Champions Challenge et les matchs décisifs pour atteindre la finale dimanche et monter sur la plus haute marche du podium…

Laurent Toussaint (à Johannesburg)

Inde : Chetri, M. Singh, Sard. Singh, Walmiki, Sara. Singh, Vokkaliga, Khandker, Mujtaba, Sh. Singh, Kullu, Lakra; puis : Sand. Singh, Halappa, Kangujam et R. Singh.

Belgique : Van Rysselberghe, Van Hove, Reckinger, Thys, Truyens, Denayer, Dohmen, Luycx, Boccard, Van Aubel, Dekeyser; puis : de Paeuw, Boon, Gougnard, Luypaert et De Saedeleer.

Arbitres : Van Eert – Chen.

Carte jaune : Sand. Singh.

Buts : 31e : de Paeuw (0-1), 44e : Rup.Singh (1-1); 48e : Kangujam (2-1); 53e : Boon (2-2); 56e : Raaghunath Vokkaliga (3-2) ; 69e : Reckinger (3-3).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.