LA LEÇON MAGISTRALE DES AUSTRALIENS

Les Kookaburras ont reconduit leur titre mondial (le troisième après ceux de 1986 et 2010) humiliant littéralement les Néerlandais (6-1) en finale. Les Oranje avaient pourtant réussi à ouvrir le score par Jeroen Hertzberger mais ils n’ont pas pu résister à la puissance physique, à la maîtrise technique et à la vitesse de leur adversaire, réellement intraitable depuis l’entame du tournoi. Les Australiens étaient venus à La Haye pour s’imposer et ils ont démontré qu’ils étaient bel et bien la meilleure nation mondiale à l’heure actuelle. Invaincus avec sept victoires, 30 buts marqués (soit une moyenne de plus de quatre goals par match) et seulement trois encaissés, les hommes de Ric Charlesworth ont offert une véritable démonstration de hockey aux 15.000 spectateurs qui avaient envahi le Kyocera Stadium et qui rêvaient d’un doublé des Pays-Bas dans leur Coupe du monde.


© FIH

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.