LA BELGIQUE OBTIENT UN NUL MÉRITÉ FACE AUX PAYS-BAS

C’est donc face aux redoutables Néerlandais que les Red Lions ont entamé leur campagne de préparation pour la prochaine Coupe du monde. Devant 2.000 spectateurs réunis dans les installations du Racing, les Belges ont mis une grosse mi-temps à trouver la bonne carburation pour enfin rivaliser avec les Pays-Bas qui ont rapidement pris l’ascendant sur les échanges.

En effet, il ne fallait que six minutes aux Oranje pour porter une première fois le danger devant le but belge. Mais le p.c. de Robbert Kemperman loupait sa cible. Onze minutes plus tard, les visiteurs se montraient plus adroits et le sleep de Mink van der Weerden ne laissait aucune chance à Vincent Vanasch. Et il n’y en avait que pour les hommes de Paul van Ass qui doublait la marque via le grand spécialiste du p.c. néerlandais, Mink van der Weerden. Il fallait attendre trois minutes avant la pause pour assister à la première véritable occasion belge. Mais le sleep de Tom Boon passait de peu à côté de la cage de Sam Van der Ven.

A la pause, Marc Lammers remettait les pendules à l’heure en poussant un gros coup de gueule. Les Lions remontaient, dès lors, sur le terrain avec bien plus d’envie. Plus agressifs et plus appliqués, ils étaient pourtant, à nouveau, rapidement inquiétés mais Jeremy Gucassoff, monté au jeu pour la seconde période, s’interposait avec beaucoup de talent devant Billy Bakker, bien servi par Valentin Verga. A la 46e minutes, les Belges héritaient de leur second p.c. de la rencontre. Et Tanguy Cosyns ne se faisait pas prier pour réduire le score (1-2). Un but qui réveillait enfin les nombreux supporters, peu gâtés depuis le début de la partie. C’était même l’euphorie lorsque Tom Boon ramenait les deux équipes à égalité trois minutes plus tard, lui aussi sur penalty. É

Les échanges étaient, ensuite, plutôt équilibrés. Mais, à la 57e minute, Sander de Wijn replaçait les Néerlandais au commandement de ce derby des plats pays. Un but qui relançait les protégés de Marc Lammers qui tentaient de revenir au score en mettant un peu plus d’intensité dans les duels mais le gardien adverse n’étaient pas réellement inquiétés. Et c’est finalement Tanguy Cosyns qui offrait un match nul finalement mérité aux Red Lions.

Red Lions - World League

Belgique – Pays-Bas : 3-3
Belgique : Vanasch, De Saedeleer, Van Strydonck, Reckinger, Thiery, Denayer, Dohmen, Gougnard, Dockier, Boon, Briels ; puis : Cosyns, Keusters, Truyens, Stockbroekx, Plennevaux, Boccard et Gucassoff.
Pays-Bas : Van Der Ven, Baart, Jolie, van Ass, Van Der Horst, Hofman, De Wijn,  Van Der Weerden, Hertzberger, Bakker, Hofman ; puis : Verga, Vermeulen, Polkamp, Buissant, Galema, Turkstra et Blaak.
Arbitres : Duterme – van’t Eck.
Buts : 17e mn : van der Weerden (0-1) ; 25e mn : van der Weerden (0-2) ; 46e mn : Cosyns (1-2) ; 49e mn : Boon (2-2) ; 57e mn : de Wijn (2-3) ; 65e mn : Cosyns (3-3).
Carte verte : Kemperman.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.