JOHN JOHN DOHMEN : « NOUS SOMMES LES FAVORIS DU TOURNOI ET NOUS ASSUMERONS CE STATUT »

En l’absence de Jérôme Truyens, toujours en revalidation, c’est John John Dohmen qui portera le brassard de capitaine lors du deuxième tour de la World League à Saint-Germain-en-Laye. Le Brabançon fait l’état des lieux à quelques heures du début de la compétition. Les Reds Lions sont grands favoris du tournoi et ils entendent bien réussir un carton plein lors de cinq rencontres de la semaine.

John John, le groupe est fin prêt pour aborder le tournoi ?
« Il est vrai que la fin de saison a été particulièrement fatigante pour tout le monde. Mais malgré la fatigue, nous avons réussi à engranger quatre victoires en autant de matchs amicaux en marquant beaucoup de buts. Cette semaine nous avons reçu quatre jours de repos, pour recharger les batteries, avant de nous rendre à Paris. Nous sommes confiants pour abordé ce tournoi. Malgré une courte préparation, nous sommes prêts ! Et nous espérons que nos supporters seront très nombreux à venir nous encourager dans la banlieue parisienne. »

Votre objectif à Paris, c’est la première place ?
« Nos ambitions pour le tournoi sont simples, nous voulons nous qualifier pour les demi-finales de la World League, ce qui signifie finir à l’une des deux premières places. Même si finir deuxième serait synonyme de qualification, nous voulons remporter le tournoi. »

Vous allez évoluer face à des adversaires qui penseront avant tout à ne pas encaisser. Cela change la manière de jouer ?
« La plupart de nos adversaires évolueront à onze dans leur camp. Il va falloir être patient et ne pas forcer le jeu. Nous allons devoir prendre le jeu à notre compte et garder la balle dans l’équipe. Nous avons beaucoup de joueurs qui ont l’habitude de cela, les joueurs du Dragons et du Waterloo Ducks aiment conserver la balle et la faire circuler. »

La Belgique est le grand favori à Paris ?
« Nous sommes les grands favoris et nous l’assumerons. Nous voulons remporter ce tournoi et rien d’autre. C’est peut-être la première fois que nous commençons un tournoi en tant que favoris. On veut montrer à tout le monde qu’on peut assumer ce statut. »

Un petit mot sur chacun de vos adversaires ?
« Je vais commencer par la France car je pense qu’elle sera notre principale rivale à Paris. C’est une bonne équipe qui joue avec beaucoup d’enthousiasme. Elle évoluera à domicile ce qui va motiver les joueurs. Ce sera le match le plus important du tournoi. Le Canada est également une bonne équipe également même si elle a perdu pas mal de joueurs. Il n’y a pas si longtemps ils étaient difficiles à battre. Je dirai que c’est le grand point d’interrogation de ce tournoi. »

Vous affronterez également la Pologne, l’Ecosse et le Portugal.
« La Pologne possède quelques bonnes individualités. Ils essayent de développer le jeu, ce dont on pourrait profiter. Il est toujours difficile de marquer le premier goal contre eux. Il faudra être patient. L’Ecosse est une équipe très physique. Ils seront probablement très défensifs. Comme la Pologne, ils ont deux ou trois bons joueurs dont il faudra se méfier. Le Portugal est l’équipe la moins forte du groupe. C’est la première fois que nous les affronterons. On ne sait pas  vraiment comment ils jouent. Je suis toujours très curieux de jouer contre une équipe que je n’ai jamais rencontrée. »

En l’absence de Jérôme Truyens, tu porteras le brassard de capitaine. C’est une fierté particulière pour toi ?
« Naturellement. Avoir la chance d’être capitaine de son pays pendant un tournoi officiel est un grand honneur! J’ai toujours considéré qu’il n’y a pas un leader unique dans une équipe, mais plusieurs. Le capitaine doit être un joueur régulier, qui montre l’exemple, et sur qui on peut toujours compter. Je vais essayer de faire ce rôle au mieux. Tchouk reste le capitaine actuel et je suis très fier de pouvoir le remplacer pendant son absence. »

Entretien : Laurent Toussaint

John John Dohmen et Alexander Hendrickx  © Damien Berna
© Damien Berna

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *