COLIN BATCH : « IL S’AGIT D’UN CHOIX PUREMENT FAMILIAL ! »

Quelques heures après avoir annoncé son départ à ses joueurs, Colin Batch a accepté de répondre, avec franchise, à nos questions sur les véritables raisons de cette décision qui a secoué le monde du hockey belge.

Colin, cette décision était-elle réellement inéluctable ?
« Malheureusement oui. Mon épouse a reçu une opportunité professionnelle qu’elle ne pouvait refuser puisqu’on lui a proposé un contrat de 4 ans en Nouvelle-Zélande. Il fallait donc que nous prenions une décision pour le bien-être de notre couple et du reste de notre famille, resté en Australie. Nous avons réfléchis durant plusieurs jours afin de prendre en compte tous les éléments pesant dans la balance. Et c’était clairement le meilleur choix même si cela m’attriste terriblement de quitter la Belgique. »

Il n’y a donc pas d’autres éléments qui sont entrés en ligne de compte ?
« Non, aucun. Cette décision n’a rien à voir avec de quelconques aspects sportifs ou autres. J’étais déjà concentré sur nos prochains objectifs et j’étais très excité à l’idée de poursuivre mon travail lors de ces quatre prochaines années. Je voulais amener cette équipe vers les Jeux de Rio. »

Tu es donc triste de quitter les Red Lions ?
« Absolument. Les joueurs étaient sous le choc lorsque je leur ai annoncé ma décision. Je n’ai pas eu l’occasion d’échanger beaucoup avec eux mais je sais qu’ils comprennent les véritables raisons de ma décision. J’ai passé quatre années magnifiques, ici, que ce soit avec le Dragons ou l’équipe nationale. J’ai partagé des moments extraordinaires avec ce groupe. »

Mais vous ne quitterez notre pays qu’à la fin du mois d’octobre ?
« C’est exact. Je suis encore ici pour quatre semaines et je vais poursuivre consciencieusement mon travail jusqu’à mon départ. Cette équipe est déjà à la veille d’une échéance importante avec le Champions Trophy.
»

La participation aux JO restera votre meilleur souvenir à la tête de l’équipe nationale ?
« Les Jeux de Londres demeureront un moment unique dans ma carrière avec cette magnifique cinquième place. Mais je veux aussi évoquer notre qualification olympique face à l’Espagne lors de l’Euro 2011 et cette victoire extraordinaire lors du Champions Challenge en Afrique du Sud. »

Laurent Toussaint, In Le Soir, mercredi 26 septembre 2012.


© ARBH

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *