BOBBY CRUTCHELY SE MÉFIE DES QUALITÉS DES RED LIONS

A quelques heures des quarts de finale de la World League, à New Delhi, Bobby Crutchely, le coach anglais, a accepté de partager son sentiment sur la rencontre qui s’annonce explosive et disputée. « La Belgique possède une équipe très organisée et solide défensivement. Ils ne permettent jamais leurs adversaires de garder longtemps la balle, ils ferment les espaces très rapidement et ils sont très forts dans la construction.  Nous avons disputé trois bonnes rencontres depuis l’entame de ce tournoi mais je souhaite encore plus d’efficacité  en zone offensive. Nous allons essayer de nous créer des espaces et de passer à travers. Et si nous parvenons à faire cela, nous aurons des opportunités pour marquer des buts. Mais je sais qu’il s’agira d’une véritable bataille. »

Et après le 5-1 infligé aux Néo-Zélandais, lors du dernier match de poule, l’Angleterre est sur son petit nuage. Toutefois, elle ne s’enflamme pas et le son coach remet le travail accompli en perspective. « Notre volonté comme équipe, aussi bien dans ce tournoi, que tout au long de cette saison internationale, est de continuer à progresser en nous appuyant sur nos performances. Ce sera, ainsi, très intéressant de nous mesurer à la Belgique pour comparer le match à celui que nous avions disputé en demi-finale du Championnat d’Europe au Braxgata, en août dernier, et que nous avions perdu 3-0. Je n’ai aucun doute sur nos progressions, depuis l’été dernier, et notre prochain challenge est d’essayer de performer lors d’une rencontre à élimination directe face à une très bonne équipe. »

Laurent Toussaint (à New Delhi).

Bobby Crutchely - Angleterre
© FIH

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.