ALEX DE PAEUW : « NOUS AVONS TOUS ENVIE QUE LE TOURNOI COMMENCE ! »

Le milieu de terrain du Waterloo Ducks a retrouvé le sourire. Ecartés des terrains pendant plus d’une semaine en raison des oreillons, Alex de Paeuw a effectué son retour dans le groupe la semaine dernière, après la rencontre face au Pakistan. Depuis lors, il travaille d’arrache-pied pour récupérer son léger retard et pour retrouver le rythme. Sa seule et unique ambition, disputer ses premiers Jeux olympiques après une magnifique saison avec le club brabançon.

Alex, comment te sens-tu une grosse semaine après ton retour dans le groupe. Tu as complètement récupéré ?
« Tout va bien. J’ai eu la chance de récupérer rapidement et complètement. Etant donné que je reviens d’un virus assez tenace, je suis plus facilement sujet aux blessures et je dois donc faire très attention lors des entraînements et des matchs. Mais pour l’instant, tout se passe bien ! »

Comment se passe la préparation du Masters à Düsseldorf ?
« Jusqu’à maintenant, les choses se mettent en place. Nous sommes arrivés, ce lundi matin, à Düsseldorf. Et nous nous sommes entraînés pour la première fois durant l’après-midi. Nous avons tous envie que le tournoi commence afin de montrer ce dont nous sommes capables. »

Justement, quelles sont vos ambitions lors de ce tournoi ?
« Nous n’avons pas d’ambitions particulières pour cette compétition 4 Nations. Nous voulons juste pouvoir évoluer dans notre façon de jouer. C’est clairement le moment d’essayer des choses et de voir quelles tactiques sont les mieux adaptées face à nos différents adversaires. Les pays-Bas et l’Allemagne sont nos deux premiers adversaires aux JO et nous devrons donc essayer de prendre un maximum de points face à eux. »

Ce sera un vrai test d’affronter consécutivement les Pays-Bas, l’Allemagne et l’Espagne ?
« Tu as parfaitement raison. Ce rendez-vous va nous permettre de savoir exactement où nous en sommes dans notre préparation à un peu plus d’un mois des Jeux de Londres. Il nous permettra également de déterminer précisément quelles seront nos véritables ambitions pour les JO. Même si la période qui nous sépare du coup d’envoi de la compétition peut paraître relativement courte, nous pouvons encore travailler énormément avant ce grand rendez-vous. J’en suis persuadé ! »

Tu n’es pas trop stressé au moment d’aborder la dernière ligne droite vers les Jeux ? La tension est-elle de plus en plus palpable dans le groupe ?
« Pour être honnête, je ne ressens pas de stress tout particulier dans l’équipe. Nous sommes relativement détendus même si nous travaillons avec beaucoup de sérieux. L’équipe va bien et la concurrence est très seine entre les joueurs. »

Entretien : Laurent Toussaint


© Ben Campbell

Commentaires

One Comments

  1. Reply Post By Isabelle

    Bonjour Laurent,
    Peux-tu nous communiquer le lien qui nous permettra de voir les matches de la Belgique au tournoi de Dusseldorf ?
    Merci beaucoup. Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.