LES PANTHÈRES EN FINALE DU TOURNOI QUALIFICATIF OLYMPIQUE

C’est l’esprit serein que les Panthères ont pu aborder leur quatrième rencontre du tournoi qualificatif olympique à Kontich. En effet, la victoire de l’Irlande sur l’Espagne (3-2) leur permettait de déjà se retrouver en finale sans même disputer leur match face à la France. Mais cela n’a pas empêché les joueuses de Pascal Kina de s’appliquer pour remporter une quatrième victoire (4-0) sans encaisser à nouveau de but. Les Belges se lançaient immédiatement à l’assaut de la cage adverse mais il fallait tout de même attendre la dix-neuvième minute pour assistera au premier but de Stephanie De Groof sur le premier penalty de la partie. Après cela, les choses étaient bien plus faciles puisque Hélène Delmée doublait déjà le score six minutes plus tard.

« Nous avons montré de bonnes choses en première période, reconnaissait Pascal Kina. Nous étions bien en place et nous avons maintenu du rythme dans la rencontre. Mais après la pause, il y a eu beaucoup plus de déchet dans notre jeu. Mais je le répète pour disputer un bon match, il faut deux bonnes équipes ! »

Dès la reprise, les joueuses belges repartaient vers le but français mais les occasions se faisaient plus rares malgré des tentatives d’Anouk Raes et de Sofie Gierts. Puis, à la 54e et à la 58e minute, Stephanie De Groof démontrait une nouvelle fois toute sa précision sur p.c. La rencontre était pliée.

Ce vendredi, la Belgique affrontera donc pour la première fois l’Irlande comme répétition générale de la finale, programmée dimanche après-midi, à 16h30. « Nous allons continuer à aborder les rencontres les unes après les autres. Nous parlerons de la finale demain soir » concluait encore le coach des Panthères. La Belgique, qui possède la meilleure attaque et la meilleure défense du tournoi, aura fort à cœur de poursuivre sa progression pour parvenir à son pic de performance dimanche après-midi. Le ticket olympique est plus que jamais à portée de main…

Laurent Toussaint in Le Soir, vendredi 23 mars 2012

Commentaires

One Comments

  1. On y croit, go go go !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.