Des buts et un show chaud

Des buts, des gestes techniques inédits comme ce dribble entre les jambes de Jack Verdu, des phases originales sur pc, des éclats de rire entre joueurs et arbitres, autant de signes qui ne trompent pas. Cette troisième édition du All Star Game fut une grande réussite comme l’attestent les embrassades et scènes de joie à l’issue de la rencontre.

Tout avait débuté standard la remise du Sifflet d’Or à Grégory Uyttenhove. « Être reconnu fait toujours plaisir. Récompense individuelle, je veux la partager avec les autres arbitres. C’est une passion collective. »

Ensuite, les meilleurs sticks du royaume s’en sont donné à cœur joie, notamment lors de l’ouverture du score de Grasveld. Avant cela, Boon avait touché la transversale sur pc. Beckers, d’un revers de stick, a vite égalisé pour l’équipe Est. D’un cercle à l’autre, les actions n’offraient aucun répit à Leroy et à Gucassoff.

En début de seconde mi-temps, la Black Team prit à nouveau l’avantage grâce à… Ruytinx !

« C’est l’instinct de buteur » , confie le Léoman avant de narrer son goal : « Je n’ai pas l’habitude d’être dans le cercle. J’ai dribblé et tiré. Je le sentais bien. J’avais déjà marqué à deux reprises cette saison. »

Les tentatives dans le cercle se multiplient dans les deux camps. Boon, qui s’est d’abord loupé sur son tir de pc, s’est repris pour fusiller Leroy.

La White Team finit standard prendre l’avantage grâce à un mouvement initié par Truyens, prolongé parr Luycx et conclu par de Paeuw. Tchouk , encore lui, provoquait un pc qui offrit une scène de triple feinte de corps aussi spectaculaire qu’inutile.

Boon, en bon capitaine, fit le break à quelques minutes de la fin sur p.c. avant que De Mot n’apporte sa touche au score. Un but qui a réellement ému l’attaquant du Racing.

« Je tenais vraiment à disputer les dernières minutes de la rencontre car je ne jouerai plus au hockey avant 12 mois. » En effet, avec son frère Mathieu, Lucas se lancera le 1er septembre dans un tour du monde à vélo de 30.000 kilomètres. « Au coup de sifflet final, j’étais un peu triste, c’est vrai. Ce monde du hockey me manquera, même si je suivrai sur Internet les résultats du Racing. Je me retire sur un chouette match où nous avons pu tenter des trucs sympas. »

Gilles Verdussen, l’un des trois Verdu sur le terrain, a scellé le score à 3-5 en faveur des équipes de l’Est .

John-John Dohmen était ravi d’avoir participé à la fête et d’avoir gagné. « On vient tous pour s’amuser d’abord » , confie le médian du Watducks. « La partie était vraiment différente d’un match de compétition car nous avions plus de libertés et de temps pour tenter des gestes plus rares. Le hockey se prête bien pour ce genre d’événement car on se connaît tous bien. Nous voulions gagner car nous restions sur deux succès lors des deux premières éditions. »

Après la rencontre, Tom Boon et Jérémy Gucassoff, qui avaient déjà reçu le prix de La Libre Belgique il y a dix jours, ont à nouveau été décorés.

Thibaut Vinel, In La DH du Dimanche, dimanche 12 juin 2011.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *