DOHMEN, VERMEERSCH, BOON & KHOUZAM REPARTENT AVEC UN STICK D’OR

Il n’y a pas eu de grandes surprises lors de la cérémonie du stick d’or 2008-2009 organisée, ce mardi soir, chez le nouveau sponsor de la Fédération : BMW. Reporté à de nombreuses reprises depuis septembre dernier, la remise de prix a enfin pu mettre à l’honneur les joueuses et les joueurs les plus méritants de la saison dernière. Pas évident dès lors de se souvenir des prestations individuelles de chacun des nominés alors que plus de huit mois se sont déjà écoulés depuis l’issue de défunt championnat.

Chez les messieurs, John John Dohmen, nominé à la fois dans la catégorie seniors et juniors, la enfin être sacré pour la première fois de sa carrière après être reparti bredouille lors des cinq dernières éditions. Le joueur du Watducks devance donc l’Espagnol Pau Quemada et l’attaquant du Racing Jérôme Truyens. Absent lors de la soirée, John John Dohmen savourait tout de même ce succès largement mérité. « C’est réellement incroyable. J’avoue que cela a toujours été un objectif pour moi. Mais après mes récentes désillusions, je ne me focalisais plus là-dessus. Cela fait plusieurs années que je n’essaie plus d’impressionner les autres. Je joue pour moi. Et finalement, c’est encore ce qui fonctionne le mieux. »

Du côté des dames, c’est la gantoise Valérie Vermeersch qui succède à Sofie Gierts (lauréate en 2006, 2007 & 2008). Après son succès en 2004, l’internationale remporte donc le second stick d’or de sa carrière devant ses deux coéquipières en équipe nationale, Barbara Nelen et Emilie Sinia.

Chez les Espoirs, Tom Boon est logiquement récompensé après voir terminé la saison comme meilleur artificier de la saison 2008-2009 avec 44 buts inscrits en 22. L’international qui a quitté Uccle Sport pour le Racing pendant l’été poursuit sa progression et confirme qu’il sera l’une des valeurs sûres du hockey ces prochaines années. Du côté des filles, c’est la gardienne uccloise Nadine Khouzam (19 ans) qui a été récompensée.


© Hockeybelgium

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *