GAELLE VALCKE VEUT AIDER L’EQUIPE NATIONALE

Si cela fait plusieurs années que des joueurs néerlandais traversent la frontière pour venir évoluer dans le championnat de Belgique, les Belges ont également fait leur apparition dans la compétition des Pays-Bas. Et cette saison, outre Thomas Briels qui évolue à Oranje Zwart, ou Charlotte De Vos, qui porte les couleurs de Laren, Gaëlle Valcke a choisi de rejoindre Rotterdam.

En effet, après le tournoi pré-olympique de Kazan, l’ambition et le désir de continuer à progresser l’ont fait beaucoup réfléchir. Et à 22 ans, elle a décidé de franchir le pas. « Cela se passe très bien pour moi dans mon nouvel environnement même s’il m’a évidemment fallu un petit temps d’adaptation. Il fallait s’intégrer dans une nouvelle équipe, avec plus d’entrainements, le néerlandais que je pratiquais très peu, et continuer mes études ici à Bruxelles. J’ai pu trouver ma vitesse de croisière et  je suis maintenant ravie de pouvoir évoluer dans ce championnat. »

Pour Gaëlle qui a débuté à cinq ans au Wellington et qui s’est faite remarquée dès l’âge de 13 ans en équipe première, il s’agissait naturellement d’un grand pas en avant puisque le niveau du championnat néerlandais est clairement plus élevé que dans notre pays. « C’est clair que tout va très vite et la moindre erreur coute cher. Il y a beaucoup de contacts physiques. Je trouve que le jeu est à la fois sec, très agressif mais propre. Voilà pourquoi il vaut mieux savoir quoi faire de la balle avant de la recevoir ! Le rythme des rencontres m’a vraiment impressionné au départ, j’avais le sentiment de jouer des matchs internationaux tous les week-end. »

A Rotterdam, l’ambition du club est clairement d’éviter les barrages et se rapprocher le plus possible des quatre premières places. Mais ce n’est pas tout, l’équipe nationale occupe également une place de choix dans le cœur de cette étudiante en Sciences Politiques à l’ULB. « Je pense que l’avenir est très prometteur si nous continuons à travailler dur. L’ambition, l’envie et l’engagement des joueuses sont très présents. Notre premier objectif est clair pour 2009 : terminer à la première ou deuxième place au prochain championnat d’Europe qui se déroulera à Rome en juillet. Cela est primordial afin de remonter dans la poule A et d’avoir la possibilité de disputer le tournoi qualificatif pour la coupe du monde. »

Sans oublier qu’à plus long terme, il y a naturellement les Jeux de Londres en 2012. « C’est vrai qu’après Kazan, il y a eu une déception très difficile à digérer. Londres est une cible à long terme mais on doit d’abord se focaliser sur des objectifs directs comme le championnat d’Europe. Il faut avancer étape par étape. »

Et durant la trêve hivernale, Gaëlle fera son retour en Belgique pour disputer le championnat salle avec l’équipe du Léopold pour la troisième année consécutive.

L.T. (In Le Soir, lundi 15 décembre 2008)


Vous pouvez également lire une autre interview de Gaêlle Valcke sur le site de Philippe Demaret

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *