VINCENT VANASCH : « QUAND ON EST RAPPELÉ AVANT LES JEUX, ON ESPÈRE ALLER JUSQU’AU BOUT ! »

C’est l’une des petites surprises de ce début d’année 2012, le retour de Vincent Vanasch en équipe nationale. Après avoir quitté le groupe en septembre 2010, le gardien brabançon effectue son grand retour chez les Red Lions après un magnifique premier tour de compétition. Et le dernier rempart du Waterloo Ducks n’a pas l’intention de son contenter du minimum. Il a de grosses ambitions même s’il est bien conscient de l’énorme concurrence qui règne chez les gardiens.

 

Vincent, comment as-tu appris ton invitation pour le stage ?
« Au départ, Colin Batch m’a envoyé un mail en me demandant de réintégrer le groupe des A. Il m’a dit qu’il me donnait l’opportunité de m’entrainer durant le mois de janvier et, qu’ensuite, je pourrais participer au stage organisé à Valence. J’ai naturellement répondu positivement. Il m’a ensuite téléphoné afin de me préciser certains détails sur la suite des événements. »

Quelles sont tes ambitions avec les Red Lions ?
« Ce n’est un secret pour personne. Quand on reçoit la chance d’être rappelé durant une année olympique, on espère bien évidemment aller jusqu’au bout… »

Tu as tes chances pour les Jeux de Londres ?
« Si je montre ce dont je suis capable durant les prochains mois je le pense, du moins je l’espère. »

Le poste de gardien est pourtant hyper concurrentiel en équipe nationale.
« C’est certain. Nous sommes quatre pour deux places et seulement un seul qui jouera réellement. Ce sont trois très bons gardiens. Et malgré certaines critiques au retour de la Coupe d’Europe de Mönchengladbach, David est selon moi le meilleur des trois. »

Tu as réussi un sans-faute lors de ce premier tour ? Qu’est-ce qui te met aussi en confiance depuis la reprise ?
« Après une saison 2009-2010 assez difficile, je suis arrivé au Watducks. Et cela m’a pris un an avant de retrouver toutes mes sensations. Bien que l’année dernière, j’ai travaillé dur, j’ai encore commis quelques erreurs. Mais le groupe et Pascal Kina m’ont toujours accordé leur confiance. Cela m’a aidé et encouragé à améliorer certains défauts. Aujourd’hui, je me sens bien et totalement en confiance. »

Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour les prochains mois ?
« De la réussite dans tous les domaines et dans un plus particulièrement… »

Entretien : Laurent Toussaint


© Watducks Web Team

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *