LOUVAIN RETROUVE LE SOURIRE FACE AU WATDUCKS

Après la petite claque reçue la semaine dernière lors de la visite à Brasschaat (défaite 5-1), les Universitaires souhaitaient remettre rapidement les pendules à l’heure lors de la visite du Watducks. Appliqués et bien structurés, ils ne parvenaient pourtant pas à prendre l’ascendant au marquoir malgré plusieurs occasions réelles. Et ce sont même les visiteurs qui ouvraient la marque, peu avant la pause, via Maxime Luycx bien placé sur un centre de Santiago Montelli. Mais dès la reprise, Louvain reprenait la partie enmain et parvenait à égaliser via Augustin Mazzilli très opportuniste au sein d’une défense quelque peu statique.

Et les nouveaux renforts argentins locaux étaient décidément à la fête puisque deux minutes plus tard, Nahuel Salis donnait l’avantage à ses couleurs sur un rebond de p.c. Le but de Juane Garreta, sur un sleep puissant, donnait un sérieux coup au moral des troupes, bien nerveuses de Pascal Kina. « Louvain s’est montré très opportuniste, analysait le coach visiteur. Nos deux grossières erreurs individuelles nous coûtent très cher. A côté de cela,mes joueurs se sont laissé emporter par un arbitrage défaillant et ils ont perdu beaucoup d’influx dans les discussions. »

Le dernier but de Maxime Luycx sur une superbe phase de p.c., le quatrième de l’après-midi, ne changeait plus rien à la physionomie de la rencontre. « C’était un match très physique, expliquait de son côté Fabrice Bourdeaud’hui. Nous avons retrouvé de la structure dans notre jeu et la présence de Thierry Renaer nous a fait le plus grand bien. A côté de cela, nos renforts argentins se sont déjà bien intégrés dans le groupe et ils vont nous apporter pas mal de puissance. Nous sommes toujours en phase de reconstruction après la saison dernière où nous avions perdu six joueurs importants. »

Même son de cloche auprès du capitaine louvaniste, Audry Renaer. « Nous avons été présents lors des deux mi-temps. Il ne fallait pas baisser les bras après avoir encaissé ce but en toute fin de la première période. Nous avons appliqué les consignes de notre coach et cela a payé. Après notre début de championnat raté, il fallait rapidement revenir dans une spirale positive. Cette victoire est excellente pour notre moral. »

Un succès qu’il faudra confirmer lors d’un déplacement qui pourrait s’avérer périlleux à l’Héraklès qui a un besoin criant de points. Et du côté du Watducks, pas le temps de réfléchir puisque ce sont les joueurs du Racing quise dresseront sur la route des Brabançons lors d’un duel qui s’annonce déjà des plus passionnants
vu la qualité des joueurs présents sur le terrain.

Laurent Toussaint In Le Soir, Lundi 20 septembre 2010.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *