LE WATDUCKS, CHAMPION DE BELGIQUE 2009

C’est une véritable démonstration de réalisme et d’efficacité qu’ont offerts les joueurs de Waterloo à Louvain qui ne s’attendait certainement pas à vivre un dimanche pareil.


© Philippe Demaret – Okey.be

En première période, les nouveaux champions ont réussi du 100% en menant 2-0 à la pause grâce à des buts d’Alex de Paeuw (11e) et d’Alexandre De Saedeleer sur stroke (30e). Ensuite, le plus jeune des frères De Saedeleer, déjà décisif lors des derniers matchs qui ont conduit au titre, poussait les Louvanistes dans les cordes d’un sleep magistral (42e). Deux minutes plus tard, et commes les deux matchs précédents, c’était une nouvelle affaire de stroke qui allait décider de la suite de la rencontre. Pau Quemada se présentait devant Cédric De Greve et loupait la pénalité qui lui était proposée. Il était donc écrit que l’équipe qui loupait un stroke durant ces finales ne pouvait gagner le match…

Waterloo poursuivait ses assauts et Thibault De Saedeleer (50e), John-John Dohmen (56e) et Benjamin Van Hove (68e) alourdissaient encore la marque en faveur des vainqueurs de la compétition régulière. Réduits à dix, suite à l’exclusion de Pau Quemada (carte jaune puis rouspétance), Louvain avait tenté le tout pour le tout et créé des esapces bien exploités par les avants locaux toujours aussi rapides et techniques.

En toute fin de partie, Fabrice Bourdeaud’hui sauvait finalement l’honneur mais la punition était terrible pour les Universitaires (7-1) qui ne méritaient assurément pas ça car les deux équipes se tenaient de très très près durant ces trois rencontres de finales. Mais au finale, tous les acteurs de cette nouvelle apologie du hockey spectacle reconnaissaient que le nouveau champion de Belgique n’était certainement pas là par hasard et qu’il avait réussi une saison en tous points remarquable.

Louvain devra à présent se reconcentrer très rapidement sur les demi-finales de l’EHL, le 30 mai prochain, face aux tenants du titre allemand d’Uhlenhorst. Ce sera à Rotterdam et les Universitaires auront toutes leur chance pour réussir un exploit et peut-être permettre à la Belgique de décrocher une troisième place pour la Coupe d’Europe dès la saison 2009-2010.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *