LE DRAGONS DOIT S’IMPOSER !

Pour cette dix-huitième journée de championnat, les amateurs de spectacle auront l’embarras du choix pour ce dimanche. En effet, les rencontres spectaculaires et importantes seront légions. A commencer par le duel sous tension entre le Léopold (toujours sans Jérôme Verdussen) et le Dragons. Les Ucclois sont en position de force par rapport aux Anversois avec leurs points d’avance mais une défaite à domicile pourrait une nouvelle fois relancer la lutte pour cette quatrième place qualificative. Jérôme Dekeyser (27 buts) devra se montrer particulièrement adroit sur p.c. si son équipe veut forcer un résultat sur un terrain toujours aussi difficile. Pour le Dragons, il s’agit déjà pratiquement du match de la dernière chance même si en sport rien n’est jamais terminé avant la fin de la compétition régulière.
A Waterloo, les champions en titre tenteront d’infliger leur première défaite de la saison au Watducks, qui a perdu ses premiers points à Brasschaat, dimanche dernier. Louvain possède toutes les qualités requises pour faire douter le leader incontesté de la division d’honneur. Mais il est certain qu’Etienne Tys aura resserré la vis durant la semaine et que ses ouailles tenteront de démontrer que le dérapage de la semaine dernière n’était déjà qu’un mauvais souvenir.
Pour le Racing, toujours troisième au classement, le déplacement à Uccle Sport sera périlleux. Tom Boon, le meilleur buteur de la compétition avec 29 réalisations, et l’ensemble du groupe sont parfaitement affûtés et multiplient les bons résultats. Il ne sera donc pas évident pour les « Rats » de prendre des points.
De son côté l’Antwerp se déplacera chez ses « proches » voisins de l’Héraklès. Mais les joueurs de Murray Richards devront se méfier de ce match piège puisqu’ils seront, en outre, privés de Matthijs Brouwer et Willem Gassner, tous les deux suspendus pour abus de cartons jaunes. Hayden Shaw et ses coéquipiers se sont bien relancés depuis la reprise et son en pleine confiance après son carton de la semaine dernière. Les Lierrois veulent éviter les barrages et sur leurs « terres », ils demeurent toujours dangereux.
A côté de cela, on notera encore les deux dernières rencontres du week-end. La Gantoise recevra le Pingouin avec la volonté de se refaire une petite santé après des prestations décevantes. Tandis que l’Orée essayera d’éviter une mauvaise surprise lors de la venue de l’Old Club à Bruxelles.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *