Une qualification dans la souffrance pour Egara

Les Espagnols dont donc dû patienter jusqu’aux Shoot-outs pour assurer leur qualification pour les quarts de finale face à Saint-Germain, leader incontesté du championnat de France. Et ils ont pu compter sur leur gardien international, Quico Cortès, pour les aider à franchir cet écueil périlleux. Avant cela, ils n’ont pas proposé un match de très grande qualité même s’ils ont tout de même dominé, en grande partie, les débats. David Aura leur avait toutefois permis de prendre l’avance dès la 8e minute. En seconde période, Blaise Rogeau égalisait d’une frappe en revers puissante dans la lucarne (36e). En fin de rencontre, Egara poussait pour forcer la décision mais les Français faisaient bloc et tenaient bien le coup.

« C’est vrai que nous n’avons pas livré une prestation de très haut vol, reconnaissait Pau Quemada. Mais l’essentiel est acquis avec cette qualification. Comme on l’a vu, hier, avec les autres équipes, comme le Dragons ou le Waterloo Ducks, cela prend un peu temps pour s’adapter à la compétition. Il faut trouver ses marques. L’important, c’est de monter de niveau lors du prochain match pour avoir une chance de nous imposer et de disputer le Final 4. Ce quart de finale sera délicat à négocier car nous nous connaissons parfaitement avec notre futur adversaire. »

Samedi (14h00), Club Egara affrontera donc le Polo de Barcelone pour une place dans le dernier carré de la compétition.

Laurent Toussaint (à Eindhoven).

Photo : Frank Uijlenbroek WorldSportPics/EHL.

Commentaires