Le Léopold éliminé sur le fil face au Polo

Après la qualification du Dragons et du Waterloo Ducks, les Bruxellois allaient, eux aussi, tenter de valider leur ticket pour les quarts de finale de la compétition européenne. Opposés au Polo de Barcelone, la rencontre s’annonçait ouverte et disputée mais largement à la hauteur du Léo si celui-ci appliquait la même recette qu’en championnat de Belgique, depuis la trêve hivernale.

Et dès le début de la partie, les Ucclois se lançaient à l’assaut du but catalan. Dimitri Cuvelier était le premier à tenter sa chance mais son tir n’était pas cadré. Mais alors que les Belges commençaient à s’installer, petit à petit, dans la partie de terrain de leurs adversaires, Alex Reyne, oublié au second poteau, inscrivait le premier but du match. Les hommes de Robin Geens tentaient immédiatement de recoller au score mais sans succès. Le Polo jouait juste et bien. Il empêchait le Léo de développer son jeu et de sortir de ses 25. Et à la 22e minute, Alex Reyne s’offrait un doublé en plaçant en puissance une balle sous le pied de Romain Henet. Mais 3 minutes plus tard, Dimitri Cuvelier relançait son équipe dans le match en envoyant un obus dans le plafond du but.

A la reprise, le Léopold, par l’entremise de Dimitri Cuvelier, intenable dans le milieu de terrain, se montrait bien plus conquérant et surtout appliqué dans ses offensives. Et à la 39e minute, sur le deuxième penalty bruxellois, Kane Russell égalisait logiquement. Dans la foulée, Arthur Verdussen plaçait même les Rouge et Blanc au commandement en envoyant une frappe puissante en revers qui trompait la vigilance de Mario Fernandez. Le Polo tentait de répliquer sur penalty et après 3 premières tentatives infructueuses, Borja Llorens remettait les deux équipes à égalités, 20 secondes avant la fin du 3e quart-temps.

Photo : Frank Uijlenbroek WorldSportPics/EHL

Dans le dernier quart d’heure, Kane Russell était le premier à tenter de forcer la décision mais ce 3e penalty ucclois n’était pas fructueux. Une minute plus tard, le Néo-Zélandais héritait d’un nouveau p.c. mais le score était toujours de 3-3 alors qu’il restait 10 minutes à disputer dans cette rencontre. C’était ensuite Gaspard Baumgarten qui se mettait en évidence mais il frappait quelques centimètres à côté. Mais à 1’23 du coup de sifflet final, le Polo de Barcelone trouvait la faille sur penalty et inscrivait le numéro 4 via Mathias Rey.

A l’ultime seconde du match, les Bruxellois héritaient d’un tout dernier coup-franc. Gaspard Baumagarten déviait au fond des filets mais l’arbitre demandait la vidéo pour valider le but. Mais selon les images, la balle franchissait la ligne après la fin du temps réglementaire. Le Léopold était éliminé pour la 3e fois de son histoire lors du KO16.

« Notre première mi-temps n’a pas à la hauteur, reconnaissait Arthur Verdussen. C’est très décevant et très frustrant car nous avons tout de même réagi après la pause. Nous avons été très mous en première mi-temps autant défensivement qu’offensivement. Nous avons manqué de mordant dans notre press et à la balle. Mais une fois que nous nous sommes réveillés, nous avons démontré que nous pouvions faire jeu égal avec les meilleures équipes d’Europe. »

Vendredi, à 15 heures, les Bruxellois affronteront Saint-Germain, en match de classement.  

Laurent Toussaint (à Eindhoven).

Photo : Frank Uijlenbroek WorldSportPics/EHL.

Commentaires