Le Léopold battu avec les honneurs en EHL

Pour leur première participation aux huitièmes de finale de la compétition, à Amsterdam, les Bruxellois ont proposé une très opposition à l’armada de stars allemandes présentée par le Rot-Weiss Köln. Et malgré la défaite (3-2), il y a certainement de nombreux motifs de satisfaction pour le coach ucclois qui, rappelons-le, a dû se passer de trois titulaires (Jonathan Beckers, Henry Cavenaile et Maxime Tys) pour cet affrontement.

L’entame de rencontre était assez compliquée pour le Léo qui subissait les assauts de son adversaire. Et alors que ceux-ci semblaient enfin trouver leurs marques, ils encaissaient un premier but des œuvres de Marco Miltkau après un magnifique travail préparatoire de Moritz Trompertz.

Et la réaction ne se faisait pas attendre. Peu avant la demi-heure, sur le premier p.c. ucclois, Agustin Mazzilli déviait la balle sur le poteau de Max Weinhold qui était battu.

Il fallait attendre le retour des vestiaires pour assister à l’égalisation sur un tip-in d’Arthur Verdussen, bien placé au second poteau, pour reprendre un centre millimétré de Lucas Rossi, excellent tout au long de la rencontre (1-1). Malheureusement, deux minutes plus tard, les Allemands reprenaient déjà le commandement via Tibor Weissenborn.

A la 49e minute, Dimitri Cuvelier était tout près de battre le gardien adverse mais son tir n’était pas suffisamment puissant. Et alors que les Bruxellois étaient supériorité numérique suite à carte verte de Marco Miltkau, Christopher Zeller (élu MVP de la rencontre) faisait 3-1 sur p.c.

Mais le Léopold ne baissait pas les bras et tentait le tout pour le tout. Il obtenait de belles opportunités et même si Christopher Zeller envoyait un obus sur la transversale sur le dernier p.c. allemand, ce sont les Bruxellois qui parvenaient à inscrire un tout dernier but via Jérôme Verdussen sur phase de penalty (3-2). A cinq minutes du terme, Mika van Cutsem avait décidé de retirer son gardien Romain Henet.

Cologne se qualifie donc pour les quarts de finale de la compétition lors desquels il affrontera ses compatriotes d’Uhlenhorst (dimanche à midi).

Laurent Toussaint (à Amsterdam)

Technique :

Rot-Weiss Köln – Léopold : 3-2
Rot-Weiss Köln
 : Weinhold, Trompertz, Menke, Menke, J.-C. Montag, Ph. Zeller, Rickli, Weissenborn, Wess, Ch. Zeller, Miltkau et Montag ; puis : Willemsen, Meurer, Schoellkopf, D. Montag et Becuwe.
Léopold : Henet, Jo. Verdussen, Zimmer, Van Strydonck, Ruytinx, Rossi, J. Verdussen, A. Verdussen, Plennevaux, Mazzilli et Cuvelier ; puis : Thiery, De Bruyne et Vanden Borght et Verstraeten.
Arbitres : Grochal et van’t Hek.
Buts : 16: Miltkau (1-0) ; 36: A. Verdussen (1-1) ; 38: Weissenborn (2-1) ; 52: Ch. Zeller (3-1) ; 67: Jé. Verdussen (3-2).
Cartes vertes : Ch. Zeller, Vandenborght, Miltkau et Mazzilli.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.