Le Léo premier qualifié pour le KO16

Après leur succès, samedi, face aux Polonais de Grunswald Poznan (3-1), les Bruxellois pouvaient se contenter d’un partage, ce matin, face à Minsk pour assurer leur participation au KO16. Privés de Manu Brunet (déchirure aux ischios) et de Tanguy Zimmer (déchirure à la cuisse), les protégés de Robin Geens éprouvaient de grosses difficultés à rentrer dans la partie. De leur côté, les Biélorusses démarraient sur les chapeaux de roue et se montraient les plus dangereux durant le premier quart d’heure même si les Ucclois obtenaient une première belle possibilité via Lewis Eaton qui reprenait une balle de manière spectaculaire mais ne la cadrait pas. Le deuxième quart-temps était heureusement un peu plus consistant. Le message du coach bruxellois à ses troupes semblait être passé. Mais Minsk restait bien dans la partie et se présentait à plusieurs reprises dans le cercle de Romain Henet. A une minute de la pause, Tom Degroote envoyait un tir puissant mais Iaroslav Hordey s’interposait.

Mais au retour des vestiaires, sur le premier penalty de la rencontre, Kane Russell inscrivait son troisième but du week-end et permettait au Léopold de prendre l’avantage dans la partie. Une ouverture du score qui libérait quelque peu les Bruxellois qui obtenaient alors rapidement un deuxième p.c. mais le sleep puissant de Tom Degroote était dévié par Hordey. Ce n’était que partie remise puisque, à la 46e minute, l’attaquant ucclois se présentait seul devant le gardien biélorusse et doublait méritoirement l’avance de son équipe. Le Léo jouait alors de manière nettement plus libérée. Dans la foulée, il obtenait un 3e penalty mais Kane Russell ne réussissait pas à augmenter l’avance de son équipe. C’était chose faite à la 49e minute via Gaspard Baumgarten. En fin de rencontre, Lionel Geusen prenait place dans le but et recevait 8 minutes de temps de jeu. A 90 secondes du coup de sifflet final, l’attaquant français, Gaspard Baumgarten inscrivait son second but de la matinée avant que Tom Degroote ne fixe le score final à 5-0 sur stroke.

« La première période a été très compliquée, reconnaissait Tom Degroote. Nous ne sommes pas parvenus à développer notre jeu. J’avoue que Robin Geens nous a bien remonté les bretelles à la mi-temps. Ensuite, nous avons enfin osé jouer vers l’avant et développer notre jeu. Une telle différence entre les deux mi-temps n’est réellement plus possible à l’avenir si nous souhaitons atteindre nos objectifs. Nous devons être bien plus constants. Cela se joue dans la tête et c’est réellement notre principal point d’attention pour les prochaines semaines. Ce week-end européen nous a fait le plus grand bien avant de disputer 4 rencontres importantes en championnat avant la trêve. »

Grâce à ce second succès, le Léopold est donc le premier club à valider son ticket pour les huitièmes de finale de l’EHL qui se dérouleront dans les installations d’Oranje-Rood, en avril prochain. Il s’agira de la 3e participation des Bruxellois aux huitièmes de finale de la compétition.

Laurent Toussaint (à Barcelone).

Photo : EHL / Frank Uijlenbroek.

Commentaires