LE DRAGONS SE QUALIFIE AVEC PANACHE POUR LES QUARTS DE FINALE DE L’EHL

Après la première journée des huitièmes de finale de l’EHL, le bilan belge est plutôt satisfaisant avec un club qualifié sur les deux en compétition, ce vendredi. Le Léopold n’a malheureusement pas réussi à se débarrasser des Allemands de Cologne (défaite 3-2) qui ont pourtant douté en fin de rencontre tandis que le Dragons n’a pas laissé la moindre aux Irlandais de Lisnagarvey HC (7-2).

Les Bruxellois étaient les premiers à représenter les couleurs nationales dans un Wagener Stadium encore endormi. Après un début de rencontre assez moyen et un premier but allemand, le Léo reprenait des couleurs et faisait même jeu égal avec son adversaire. Juste après la pause, Arthur Verdussen parvenait à égaliser mais Cologne reprenait déjà le commandement deux minutes plus tard. Un troisième but des œuvres de Christopher Zeller sur p.c. les enfonçait un peu plus mais pas de quoi décourager les Ucclois qui tentaient alors le tout pour le tout. Jérôme Verdussen faisait 3-2 sur phase de p.c. mais ils ne parvenaient pas à arracher les prolongations.

« Je suis frustré car nous étions bien dans la rencontre et nous avons rivalisé avec notre adversaire, analysait Mika Van Cutsem, entraîneur du Léopold. Même s’il nous manquait trois joueurs clés, je trouve que les jeunes se sont bien débrouillés. Nous n’avons certainement pas à rougir de notre prestation. »

Christophe Zeller, élu meilleur joueur de la rencontre, reconnaissait d’ailleurs, de son côté, que son équipe ne s’attendait pas à une telle opposition : « Même si le hockey belge est en constante évolution, nous ne pensions pas disputer une rencontre aussi serrée. C’était un match difficile face à un adversaire de qualité. »

Le Dragons, en revanche, n’a pas fait dans la dentelle face aux irlandais. Constants et appliqués, ils ont proposé une prestation de qualité. Ils ont également eu la chance de pouvoir compter sur un Loïck Luypaert des grands jours. « Cela ne m’arrive effectivement pas souvent d’inscrire quatre buts dans une rencontre surtout en Coupe d’Europe. Nous étions favoris pour ce match et nous n’avons pas laissé la moindre chance à notre adversaire. Nous encaissons deux buts évitables mais, à côté de cela, ils n’ont pas une occasion. Cette rencontre est bonne pour la confiance. Maintenant nous allons préparer au mieux notre prochain duel face à Reading. »   .

Les Anversois rencontreront, en effet, une nouvelle fois, les Anglais qu’ils ont déjà affrontés à trois reprises lors de ces deux dernières saisons en EHL. « Nous sommes contents de les retrouver sur notre chemin, reconnaissait Manu Leroy. C’est tout de même une surprise car, sur le papier, Rotterdam était plus fort. Maintenant, nous restons sur deux succès consécutif face à Reading. De quoi aborder sereinement cette prochaine échéance. »

Ce samedi, à 17h, ce sera au tour du Waterloo Ducks de tenter de rejoindre le Dragons en quarts de finale. Les Brabançons, qui se sont entraînés durant une petite heure, hier après-midi, sur l’un des terrains annexes, sont relativement confiants avant leur duel face à Berliner. Le retour de leur gardien, Vincent Vanasch, après six semaines d’absence, sera un atout indéniable lors de ce choc face au champion d’Allemagne en titre.

Laurent Toussaint, In Le Soir, samedi 30 mars 2013.

Lucas Rossi et Christopher Zeller © Philippe Demaret - Okey.be
© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.