LE CAMPO DE MADRID ÉVOLUAIT UN CRAN AU-DESSUS DU RACING

Les bruxellois se sont donc inclinés lors de leur second match du premier tour de l’EHL face aux champions espagnols du Campo de Madrid (6-3). Pourtant, tout débutait de la meilleure des manières pour le Racing qui trouvait l’ouverture via Lucas De Mot après 15 minutes de jeu. L’attaquant ucclois avait d’ailleurs trouvé le poteau une minute plus tôt sur un tir en revers. Mais quatre minutes plus tard, Edi Tubau égalisait déjà après un beau slalom dans le cercle de Jérémy Gucassoff.

Et ce but donnait des ailes au Campo qui prenait la rencontre à son compte. Les Espagnols profitaient alors de deux erreurs de marquage identiques pour prendre le large via Willy Schikendantz et Cesar Sauquillo (3-1). Tout était à refaire pour les joueurs de Marcelo Orlando qui devaient s’imposer pour conserver une chance de décrocher un ticket pour le tour suivant de la compétition.

Mais dès la reprise, Madrid ne se contentait pas de cet avantage et marquait, à nouveau, coup sur coup, par Juan Fernadez (p.c.) et Willy Schikendantz (5-1). On voyait dès lors mal comment les Bruxellois allaient pouvoir recoller au score avec une équipe diminuée suite aux absences conjuguées de Cédric Charlier (clavicule cassé face aux Allemands lors du match d’ouverture) et Thierry Melotte (élongation).

Pourtant, le Racing ne se laissait pas abattre et Tom Boon inscrivait son troisième but du tournoi sur le premier p.c. ucclois du match. A la 53e minute, Thibault Cornilie faisait même 5-3. Les nombreux supporters des Rats espéraient alors un miracle et poussaient leurs protégés vers l’exploit. Mais cinq minutes plus tard, Koke Rodriguez fixait le score final à 6-3.

« Physiquement, nous avons accusé le coup, regrettait le coach bruxellois au coup de sifflet final. Ces deux buts en première mi-temps nous ont coupé les jambes alors que nous avions pris un excellent départ. Et face à une équipe de ce niveau, ca ne pardonne pas. Ils ont procédé avec un jeu rapide et cela nous a fait très mal à certains moments. Mais globalement, le bilan est positif. Nous n’avons jamais été ridicules durant les deux jours. Ce que je regrette juste, c’est de ne pas être parvenus à arracher un point aujourd’hui pour le coefficient belge en EHL. »

Rot-Weiss Köln et le Club de Campo Madrid sont donc d’ores et déjà qualifié pour le deuxième tour de l’EHL avant de s’affronter, ce dimanche, à 17h00, pour la première place du groupe B.

Laurent Toussaint (à Eindhoven)

Résultats :

Racing – Rot-Weiss  Köln HC (All) : 2-4
Club de Campo Madrid (Esp) – Racing : 6-3

A jouer :

Dimanche 17 octobre (17h00) : Rot-Weiss Köln HC – Club de Campo Madrid

Classement :

1. Club de Campo (Esp) : 5pts  (1 match)
2. Rot-Weiss  Köln HC (All): 5 pts  (1 match)
3. Racing : 1 pt  (2 matchs)


© Frank Uijlenbroek

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *