JEAN-PHILIPPE BRULÉ : « IL Y A DEUX MOYENS DE GAGNER SON TICKET POUR L’EHL ! »

Chaque lundi, dans le journal Le Soir, vous retrouvez « L’homme du jour ». Il s’agit du joueur, du dirigeant, de l’arbitre ou de toute autre personne qui s’est illustrée durant le week-end, en bien ou en mal. Et pour cette treizième journée de championnat, c’est le défenseur du Dragons, Jean-Philippe Brulé qui se retrouvait à l’honneur grâce à son but capital inscrit à trois minutes du terme de la rencontre face à Louvain.

Chaque mercredi, vous retrouvez sur Hockeybelgium, les questions à « L’homme du jour ».

Zoulou, le Dragons semble invincible cette saison…
« Il est vrai que nous n’avons pas encore perdu cette saison, mais dire que nous sommes invincibles  est un bien grand mot. Il y a des équipes qui se tiennent de très près cette saison et tous les matchs sont donc à jouer avec le plus grand sérieux. Nous devons quand même retrouver notre niveau du premier tour, mais vu les conditions météo, ce n’est pas facile de s’entraîner et du retrouver le bon rythme. »

Tout le monde insiste d’abord sur le collectif dans cette réussite actuelle. Tu confirmes cela ?
« Ce qu’il y a de bien cette saison avec le Dragons, c’est que tout le monde est sur le même pied  d’égalité, et nous possédons un groupe homogène avec 18 bons joueurs. Les transferts ont été bien orchestrés et nous n’avons plus la moindre brèche. Enfin, avec manu Leroy, nous avons un gardien qui gagne des points, qui rassure notre défense et qui dirige bien depuis son goal. Cela nous manquait énormément durant ces trois dernières années. »

Ensuite, il y a la patte de Colin Batch, non ?
« C’est évident que son rôle est important depuis une année. Une équipe ne fonctionne bien que si la relation fonctionne entre le groupe et son coach. Quand il est arrivé, nous étions une bonne équipe avec beaucoup de goals marqués, mais beaucoup trop de goals encaissés ! Il a commencé à mettre une bonne structure défensive en place, et ça continue. Ces tactiques sont simples, bien comprises par tout le groupe et surtout efficaces. Sur le bord du terrain, il est aussi très calme et serein, ce qui se transmet à l’équipe dans les moments chauds. Il peut aussi s’appuyer sur un staff complet avec Kinnen, Verboom et Van Wijk pour la préparation physique. »

Qui seront vos adversaires pour le titre ? Même si vous affirmez que vous ne visez que l’EHL…
« Le Waducks, l’Antwerp, le Racing, Louvain et le Beerschot. Toutes les équipes se tiennent dans un mouchoir de poche et tout le monde aura sa chance jusqu’au bout. Il est vrai que l’objectif du club est l’EHL! Quand on voit ce que cela apporte à des clubs comme le Waducks et Louvain, ca donne envie de se battre pour cela. Et donc, il y a deux moyens de gagner son ticket pour la Coupe d’Europe, terminer en tête à la fin du championnat régulier ou remporter les Playoffs. Alors essayons de ne pas prendre de risques… (Rires) »

Tu seras à San Diego avec l’équipe nationale Dames. Cela ne risque pas d’être préjudiciable pour le Dragons ?
« Je serais aux Etats-Unis mais nous avons trouvé de bons arrangements avec le Dragons et la Fédération pour que je manque un minimum la compétition nationale. Je ne partirais que le 22 mars afin de pouvoir disputer le double week-end. Je ne manquerais donc que l’affrontement face au Beerschot. Mais comme je l’ai déjà répété, personnes n’est irremplaçable. D’ailleurs, ils ont réussi de bons résultats quand j’étais en Argentine ! »

Entretien : Laurent Toussaint


© Hockeybelgium

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *