RIEN N’EST ENCORE FAIT POUR LES PLACES DE BARRAGISTES

Héraklès – Léopold : 1-2. Même si cela s’annonce compliqué, les Bruxellois conservent un petit espoir de disputer les Playoffs après lesquels ils courent depuis des semaines. Voilà pourquoi ils se sont appliqués pour s’imposer lors de ce déplacement toujours périlleux à Lierre. John Verdussen a ouvert la marque sur p.c. après 3 minutes de jeu avant que Daren Bisley n’égalise. Julien Meyers offrait finalement les trois points et la possibilité d’y croire encore en raison de la défaite du Watducks face au Dragons. Le Léo a deux points de retards de Brabançons. Il devra donc s’imposer face à Louvain et espérer un faux-pas des hommes de Pascal Kina en visite… à la Gantoise.

Louvain – Pingouin : 6-1. Sans surprise, les Universitaires ont passé un après-midi plutôt confortable face à un adversaire déjà condamné mais qui a vendu chèrement sa peau, principalement durant les vingt premières minutes. Un succès qui assure aux hommes de Mick Beunen leur place dans le top 4. Les buteurs du jour : Patrice Houssein, Ward Grasveld (3), Sandeep Singh (p.c.) et Nahuel Salis (p.c.). Maxime Bertrand a sauvé l’honneur sur p.c. pour les visiteurs.

Racing – Wellington : 3-2. Derby ucclois sans enjeu mais rencontre agréable à suivre puisque malgré la confirmation de la descente du Well en D1, les visiteurs ont bien failli jouer un mauvais tour à leur adversaire du jour puisqu’ils ont mené deux fois au marquoir grâce à Agustin Corradini et Mathias Gowie. Mais le Racing a tout de même réussi à inverser la vapeur grâce à Jérôme Truyens, Thomas Vanneste et Tom Boon.

Braxgata – Antwerp : 1-1. C’était l’un des matchs importants de cette 21e journée puisque les hommes de Murray Richards avaient l’occasion de prendre des points face à un concurrent direct pour les places de barragistes. Mais au final, les deux équipes ne sont pas parvenues à se départager et c’est le club de Boom qui arborait un large sourire à l’issue de la partie puisqu’il assurait sa place parmi l’Elite malgré les absences conjuguées de Jérôme Dekeyser et Nicolas Renaer. Loic Nelis avait ouvert le score pour les visiteurs avant que Phil Burrows n’égalise sur p.c.

Beerschot – Gantoise : 6-3. Le Bee n’a pas dû forcer son talent pour l’emporter face à un groupe qui tente toujours d’éviter les barrages. En première mi-temps, Valentin Pliester inscrivait les trois buts du Beerschot avant que Philippe Goldberg, John Goldberg et Benjamin Van Hoof ne l’imitent en seconde période. Pendant ce temps-là, Maurice Dubois, Taine Paton et Henry Nelen avaient inscrit les buts gantois.

Laurent Toussaint

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *