Premiers succès pour le Dragons et le Léopold

Namur – Léopold : 1-6. Après leur défaite, dimanche dernier, à domicile, les champions de Belgique comptaient bien remettre les pendules à l’heure lors de leur visite chez les promus. Et dès l’entame des débats, ce sont les Ucclois qui se montraient les plus inspirés. Ils ne tardaient d’ailleurs pas à prendre les devants, sur penalty, grâce à leurs 2 renforts offensifs, Tom Boon (10e) et Maxime Plennevaux (12e). Après une première période délicate, Namur revenait après le passage au vestiaire avec de toutes autres intentions. Et cela payait directement puisque Viktor Pokorny envoyait un sleep puissant la lucarne de Romain Henet (37e). Mais le Léo évitait de se mettre en difficultés et reprenait rapidement 2 buts d’avance via Tom Boon. C’était ensuite Dylan Englebert puis Maxime Plennevaux, par 2 fois, qui permettaient aux Bruxellois de remporter leur 1er succès de la saison.

Gantoise – Braxgata : 5-3. Une semaine après le succès face au Dragons, les protégés de Pascal Kina souhaitaient confirmer leurs ambitions face à une équipe du Braxgata également pointée comme l’une des possibles révélations de la saison. Les Gantois ont rapidement pris le match en main puisqu’ils menaient déjà 3-0 à l’issue du premier quart-temps grâce à Leandro Tolini (p.c.), Antoine Kina (suite de p.c.) et Arthur de Borrekens. Nelson Onana redonnait le sourire aux Anversois (22e) mais Tolini redonnait de l’air à ses couleurs (27e). Le sleeper argentin inscrivait un 3e but à la 40e minute et démontrait qu’il faudrait certainement composer avec lui au classement des buteurs cette saison. Les buts de Bob De Voogd (59e) et de Christophe Adriaensen (68e) ne changeaient plus rien. Le duel au sommet entre le Léopold et Gand, dimanche prochain, vaudra assurément le détour…

Dragons – Orée : 4-1. Pour sa première sortie de la saison devant ses supporters, le club de Brasschaat avait bien l’intention de remporter la totalité de l’enjeu face à des Oréens qui devaient confirmer, de leur côté, leur beau succès face au Léo. Dès l’entame des débats, le rythme était élevé et les 2 équipes démontraient leur volonté de repartir avec les 3 points. Mais ce sont les Anversois qui trouvaient les premiers l’ouverture via Cédric Charlier qui inscrivait, sur p.c., son premier but sous ses nouvelles couleurs (16e). A la demi-heure, c’est l’Irlandais Shane O’Donoghue qui permettait au Dragons de doubler son avance et de confirmer sa domination sur la partie. Et alors que c’est l’Orée qui reprenait en force la seconde période, c’est le jeune Lucas Putters (17 ans) qui marquait le numéro 3. A la 49e minute, Luca Masso remettait un peu de suspenses dans le duel mais Florent van Aubel mettait un terme aux derniers espoirs visiteurs à la 60e minute.

Racing – Herakles : 4-2. Pour leur 2e rencontre en moins de 48 heures, les 2 équipes ont proposé un match plein. Mais ce sont les Bruxellois qui sont reparti avec les 3 points et qui signent un 6 sur 6 après leur partage lors de la 1e journée à Louvain. Les hommes d’Alex De Chaffoy menaient déjà 3-0 après 23 minutes de jeu grâce à Achille de Chaffoy (sur p.c.), Victor Wegnez (sur stroke) et Jérôme Truyens. Dans la foulée, Diego Arana évitait le naufrage pour les Lierrois mais, avant la pause, Samuel Malherbe s’offrait son premier but pour sa première apparition en division d’honneur. Nick Haig fixait le score final à 4-2 sur penalty à la 42e minute.

Antwerp – Beerschot : 2-5. Les finalistes du défunt championnat ont arraché les 3 points lors d’un déplacement toujours délicat du côté de Sint-Job-In’t-Goor. C’est pourtant l’équipe locale qui avait pris l’initiative et qui marquait dès la 4e minute sur penalty via Isidoro Ibarra. Mais la réaction visiteuse était immédiate et Romain Duvekot égalisait dans la foulée. C’était ensuite le défenseur des Red Lions, Arthur De Sloover, qui s’offrait un véritable hat-trick en marquant 3 buts en seulement 20 minutes (dont 2 sur penalty). Max Capelle inscrivait le numéro 5 avant la pause et mettait fin aux derniers espoirs locaux. Le but de Gregory Stockbroeckx (36e)ne permettait pas à l’Antwerp de se relancer et de trouver la clé pour remonter son retard sur le Bee.

Laurent Toussaint

Photo : Frank Uijlenbroek WorldSportPics/EHL.

Commentaires