PHILIPPE GOLDBERG ESPÈRE QUE LE BEE FINIRA EN FORCE !

Champion d’automne et toujours invaincu avant la trêve, le Beerschot a connu une reprise de championnat compliquée avec deux défaites, face à Louvain et au Racing, et match nul face au Waterloo Ducks. Mais pour Philippe Goldberg, le capitaine des promus, ce n’est certainement pas une raison pour que la crise couve du côté d’Edegem. « L’ambiance dans le groupe reste excellente et la mentalité est toujours exemplaire. Il n’y a pas de problème au Bee. Nous avons simplement perdu contre des équipes plus fortes que nous. Il ne faut pas oublier non plus que le club ne vise pas le titre. Nous savions que suite à ces trois rencontres, nous allions redescendre dans le classement. Mais, c’est une évidence, le bilan de un petit point sur neuf n’est pas terrible. »

Privés de rencontre ce dimanche, en raison du gel, les Anversois espèrent pourtant revenir au plus vite dans le parcours. « Nous savons qu’il sera important de ne pas perdre de plumes contre les équipes dites plus faibles et qu’il faudra engranger un maximum de points face aux ténors. Rien n’est encore joué dans ce championnat. Il y a six équipes qui peuvent toujours revendiquer une place pour la dernière ligne droite de la compétition. »

Et le jeune retraité au niveau international ne botte pas en touche lorsque l’on évoque les chances de son équipe de gagner son ticket pour le Top 4 final. « À côté du Dragons, du Watducks et du Racing, que je vois qualifiés, je pense que nous avons nos chances face à l’Antwerp et à Louvain. Cela va se jouer sur des détails. Nous allons tout donner pour ne rien regretter mais nous devons utiliser la même recette que lors du premier tour, à savoir aborder les matchs les uns après les autres sans se poser trop de questions. »

Le Beerschot y verra déjà beaucoup plus claire, dimanche soir, après son match d’alignement face à Uccle Sport et son déplacement à la Gantoise. Tout reste encore à faire dans ce championnat et les places pour les Playoffs seront très chères…

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 8 mars 2010.


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *