NOUVELLE DÉFAITE DU LÉOPOLD FACE À LOUVAIN

Antwerp – Waterloo Ducks : 1-6. Petite ballade de santé pour les champions de Belgique (qui évoluaient sans Maxime Luycx et Thomas Van den Balck) qui n’ont pas laissé la moindre chance aux Anversois (privés de leur côté d’Alexander Hendrickx). Et ce sont les deux recrues nivelloises qui ont fait la décision à Sint-Job-in’t-Goor puisque Nicolas Vandiest et Maxime Bertrand ont chacun marqué à trois reprises. Erik van Wanrooy est toutefois parvenu à sauver l’honneur pour l’équipe locale en toute fin de rencontre. Le Watducks occupe toujours seul la tête de la compétition avec le maximum des points après cinq journées de compétition.

Braxgata – Gantoise : 5-2. Les promus n’ont rien pu faire pour empêcher le Brax de dérouler tranquillement ce dimanche lors de leur affrontement. Les buteurs du jour : Timo Bruinsma, Christophe Adriaensen, Tanguy Declercq, Benjamin van Dam et Jérôme Dekeyser pour l’équipe locale ; Rufus Mc Naught Barrington et Kevin Demartinis (p.c.) pour les Gantois.

Herakles – Beerschot : 3-2. Jeremy Schuermans a été l’homme de ce derby anversois en offrant les trois points à ses couleurs en inscrivant… trois buts (dont deux p.c.). Les visiteurs avaient pourtant ouvert le score par Adam McClelland en début de seconde période. Sébastien Dockier avait ensuite réussi à ramener le Bee à la hauteur de son adversaire avant que Schuermans ne remette son équipe définitivement au commandement à dix minutes du terme de la partie.

Léopold – Louvain : 3-4. Les matchs se suivent et se ressemblent pour les Bruxellois qui signent un bien triste 0 sur 9. Mais contrairement aux autres rencontres, les joueurs d’Alex de Chaffoy méritaient certainement mieux face à des Universitaires plutôt bien payés avec ce succès. L’Argentin Lucas Rossi avait d‘ailleurs mis ses coéquipiers sur du velours en inscrivant les deux premiers buts ucclois (16e et 40e). Mais c’était sans compter sur l’agilité et le réalisme de Pau Quemada qui parvenait à ramener les visiteurs à la hauteur du Léo avec, entre autre, un magnifique p.c. Et la fin de partie était alors tout simplement passionnante. Les bouillants supporters de la « butte » exultaient lorsque Tanguy Zimmer inscrivait le numéro 3. Mais c’était sans compter sur un nouveau retour des visiteurs qui égalisaient sur un stroke de Ricardo Santana, consécutif à un nouveau p.c. de Quemada. Et durant les dernières secondes de ce duel, l’Espagnol se montrait une nouvelle fois déterminant en reprenant victorieusement une balle au second poteau.

Daring – Dragons : 3-2. Cela faisait déjà plusieurs semaines que les Bruxellois attendaient ce premier succès de la saison. Et ces trois premiers points ont mis du temps à tomber dans l’escarcelle des protégés de Michel Kinnen puisqu’ils ont dû attendre les dernières secondes de la partie pour engranger les trois points grâce à un stroke de Juane Garreta. Avant cela, la première mi-temps avait été dominée sans partage par les Anversois qui ne rentraient pourtant aux vestiaires qu’avec un avantage d’un petit but (Florent van Aubel). Après la pause, Tanguy Cosyns égalisait déjà après seulement deux minutes de jeu sur p.c. avant que Gilles Vanderschelde ne place le Daring au commandement. Mais Mathew Cobbaert parvenait encore à égaliser à neuf minutes du terme avant que le stroke de Garreta ne libère les supporters locaux.

Namur – Racing : 0-8. Les Bruxellois n’ont pas éprouvé la moindre difficulté pour s’imposer face aux promus namurois (0-6 à la pause) grâce à des buts de Tomas Vanneste, Jérôme Truyens, Lucas De Mot, John Dabin, Cédric Charlier (2), Aldo Dalla Palma et Anthony Versluys.

Pau Quemada © Philippe Demaret - Okey.be
© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *